G5 SAHEL

LE PCMT A LA RENCONTRE DU CONTINGENT TCHADIEN A TERA 

Le Président du Conseil militaire de transition, le Général de Corps d’Armée MAHAMAT IDRISS DEBY,  au terme des échanges avec le Président nigérien Mohamed Bazoum, s’est rendu à Téra, ville située à   quelques Km de Niamey. Le Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées est allé remonter le moral des soldats tchadiens en opération dans la zone des trois frontières et compatir avec eux suite au décès du Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO. 

Les échanges finis avec le Président nigérien Mohamed Bazoum, le Président du Conseil militaire de transition, Général de Corps d’Armée MAHAMAT IDRISS DEBY  prend la direction de l’aéroport, plus précisément de la base 101 de Niamey. Ce qu’on peut appeler la partie officielle et civile, laisse place à la phase purement militaire.  Et c’est à Téra que ça se passe ! L’hélicoptère de l’Armée Nationale Tchadienne qui le transportait de Niamey, s’est posée à 11h, sous une chaleur de plomb. Les salutations ont été émouvantes, tant le décès tragique du Maréchal du Tchad occupe encore l’esprit des soldats tchadiens.  

Téra, ville située à 175 Km de Niamey est en fait la base arrière du contingent tchadien. Les éléments dudit contingent sont  arrivés sur les lieux il y a exactement deux mois et 18 jours. Si Feu Maréchal du Tchad leur a rendu une visite similaire le 10 avril dernier au moment de leur déploiement aux alentours de Niamey, le Président du Conseil militaire de transition, Général de Corps d’Armée MAHAMAT IDRISS DEBY, lui, a choisi de les visiter  dans leur base, en plein terrain d’opération. Le Commandant du contingent Colonel Saleh Bachar Bedério se charge de présenter les salutations. C’est au pas de course que le cortège met cap sur la base logistique du 8ème bataillon de la Force conjointe du G5 Sahel. A son arrivée, le PCMT reçoit les hommages rendus par un détachement de l’Armée Nigérienne et d’un autre détachement de l’Armée Nationale Tchadienne. C’est aussi ça le G5 Sahel ! Aussitôt se tient une rencontre à laquelle assistent également le Ministre nigérien de la Défense, le CEMGA ainsi que les responsables locaux. A la suite du Commandant de la Force conjointe le Général Namata expliquant les conditions dans lesquelles le 8ème bataillon a été projeté, le Président du Conseil militaire de transition, Général de Corps d’Armée MAHAMAT IDRISS DEBY, a pris la parole pour expliquer le mobile de son déplacement, celui de compatir avec ses frères d’arme suite au décès du Maréchal du Tchad mais aussi de les galvaniser dans leur mission. Le Chef suprême des Armées a eu les mots justes pour rappeler la portée et le caractère éminemment important de la lutte qui engage le Tchad aux côtés  de ses partenaires. Il s’agît d’une question de survie des pays de l’espace Sahel et bien au-delà de celle de toute l’Afrique subsaharienne.

 Après avoir suivi le point de la situation présenté par les responsables du contingent, il a fait savoir que tous les engagements pris par le MIDI seront honorés, qu’il s’agisse du renouvellement des effectifs, de la logistique ou des primes. Lui qui connait les difficultés d’une telle mission pour avoir dirigé en son temps les FATIM, a appelé ses frères d’arme à ne pas s’auto-satisfaire des victoires obtenues car l’ennemi est imprévisible. Soyez vigilants, alertes, vifs a-t-il conseillé. La meilleure manière de saluer la mémoire du MIDI, dit-il, c’est de se montrer digne de ce sacrifice en hissant haut le drapeau tchadien. Des propos qui ont remonté visiblement le moral des hommes, décidés à porter l’estocade aux groupes armés terroristes qui régnaient en maîtres dans cette zone.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية