CONSEIL MILITAIRE DE TRANSITION

Le Président du Conseil Militaire de transition, Général des Corps d’Armées, MAHAMAT IDRISS DEBY, a accordé hier dans la soirée une série d’audience à quelques personnalités venues s’enquérir de la situation qui prévaut au pays suite à la disparition du Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO.

Le Maréchal du Tchad qui a fait le serment de défendre sa patrie et son peuple jusqu’à son dernier souffle et goute de sang a tenu parole. L’homme a tiré sa révérence en intrépide soldat sur les champs d’honneur. Un Conseil Militaire de Transition inspiré par son patriotisme a repris le bâton de commandement du maréchal pour continuer la défense de la patrie.  Ces deux nouvelles étaient tombées comme un couperet en cette triste journée du 20 avril.

Ayant écouté ces informations, quelques personnalités ont tenu à rencontrer le Président du Conseil Militaire de transition, général des Corps d’Armées, MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO.

MOUSSA FAKI MAHAMAT, Président de la Commission de l’Union Africaine, en séjour privé au pays, rassemble difficilement ses forces. Son allure et sa démarche sont l’expression d’un homme abattu qui se dirige vers le Président du Conseil Militaire de transition.

Comme lui, MAHAMAT ALLAHOU TAHER et PAHAIMI PADACKE Albert, respectivement président du RDP et RNDT-le Réveil. 

Ils sont tous venus compatir avec le Président du Conseil Militaire de Transition, s’enquérir des circonstances de la disparition brutale du Maréchal du Tchad et de la mise en route du Conseil Militaire de transition. 

Le général des Corps d’Armées, MAHAMAT IDRISS DEBY, Président du Conseil Militaire de transition qui a édifié chacun des visiteurs de la situation dans laquelle le pays est plongé suite à la disparition brutale du Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, a fait savoir que la mise en œuvre du Conseil Militaire de transition est commandée par les circonstances. L’ennemi face auquel le Maréchal est tombé et bien d’autres menaces terroristes exigent que l’Armée prenne ses responsabilités et accomplisse son devoir de sauvegarde de l’indépendance nationale et de la continuité de l’Etat.

Au terme de cette transition de 18 mois les pays sera doté de nouvelles institutions et que des élections libres, transparentes et démocratiques seront organisées pour remettre le pouvoir au civil, a relevé en sincérité, le général des corps d’Armées MAHAMAT IDRISS DEBY qui invite par ailleurs toute la classe politique et les organisation de la société civile tchadienne à faire bloc-commun avec le Conseil Militaire de Transition pour parvenir à cet objectif.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية