UNION AFRICAINE : DEUXIEME SOMMET DE COORDINATION UA-CER

Le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, par ailleurs président en exercice de la CEN-SAD, a participé ce matin par visioconférence au deuxième sommet de coordination entre l’Union Africaine, les communautés économiques régionales, les Mécanismes régionaux et les Etats membres. La participation du Tchad et la CEN-SAD a été marquée par une déclaration du Président de la République. 

Ce sommet-ci devrait normalement se tenir à N’Djamena en juillet dernier suivant la décision de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement tenue en février à Addis-Abeba. Les circonstances actuelles liées à la pandémie de la Covid-19 ont changé la donne, obligeant les dirigeants africains à tenir leur réunion en ligne. Si le format a changé, les mobiles restent les mêmes, les enjeux également : accélérer l’intégration politique et économique de l’Afrique. Un état des lieux a été dressé à la lumière du chemin tracé lors de la première réunion.

L’une des 8 Communautés économiques régionales (CER), la CEN-SAD par la voix de son Président en exercice, a défendu son rôle prééminent dans cette phase importante de l’histoire de l’Afrique non sans saluer les projets réalisés sur le chantier de l’intégration et de la division du travail, deux sujets majeurs au centre des assises. Les résultats obtenus, allant de la matrice de répartition des tâches à la finalisation et signature prochaine du nouveau mémorandum d’entente entre le Président de la Commission de l’Union Africaine et les Chefs exécutifs des Communautés Economiques Régionales, ont été relevés par le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO. Pour que le sommet de coordination soit une puissante locomotive de l’intégration, la CEN-SAD, grâce au sang nouveau qui lui est injecté, ne s’est pas empêché d’appeler à des nouvelles méthodes.

Le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO a fait part des suggestions permettant de faire passer ce cadre où sont exposés les avancées et les retards, à une tribune pour analyser les facteurs politiques endogènes et exogènes qui entravent ou ralentissent le processus d’intégration, autrement dit, à tracer la voie à suivre pour la conférence des Chefs d’Etat de l’Union africaine. Dans cette logique, il a invité ses pairs à se pencher sur la question du financement des programmes qui sous-tendent l’intégration, invitant les institutions financières panafricaines à faire le point des ressources nécessaires et aux formes des soutiens qu’elles apportent aux pays membres, aux CER et à l’UA. Le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO a marqué le soutien de tous ses Pairs des pays membres de la CEN-SAD, à la candidature de Mme NGOZI OKONJO-IWELA au poste de Directeur général de l’OMC et à celle de M. Moussa Faki Mahamat au poste de Président de la Commission de l’Union africaine.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية