TOURNÉE DU MARÉCHAL : rencontre avec les forces vives de Barh-Elghazel

Juste après son arrivée, le Marechal du Tchad a rencontré les forces vives de la province de Barh-El-ghazel. Il a abordé plusieurs sujets avec la franchise qui le caractérise.

Le vivre ensemble, le développement, la paix, la scolarisation des filles, le mariage précoce, entre autres, sont les `sujets que le Marechal du Tchad développe partout dans les 11 étapes précédentes de ses tournée dans le Tchad profond.

A Moussoro pour la 12ème étape, il les a réitérés face aux élites de la province de Barh-El-ghazel, des autorités militaires civiles, religieuses et traditionnelles, réunies sous une tente dans l’enceinte de sa résidence.

Tranchant dans son intervention, direct et sans en mettre le gant, le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, a dit les choses telles qu’il les ressent afin de crever l’abcès de certaines tares, spécificités à cette province.

Au parfum des querelles intestines entre les fils et filles de Barh-El-ghazel qui empêcheraient la province de s’épanouir, le Chef de l’Etat conseille et appelle à la sagesse, au dépassement en privilégiant l’intérêt commun et d’arrêter la déchirure.

Evoquant la question de l’unité et de la stabilité, toute chose qui contribue au développement d’un pays, IDRISS DEBY ITNO, indexe les comportements de certains fils de Barh-El-Ghazel qui encouragent les leurs d’aller en rébellion, plus grave, en appuyant cette initiative.

« Je ne parle pas beaucoup mais je suis au courant de tout. Arrêtez cela. Le sang du Tchadien a beaucoup coulé », exhorte le Chef de l’Etat, qui dit connaitre parfaitement Moussoro et le Barh-El-ghazel, pour avoir été pour la 1ère fois en 1976 lorsqu’il était encore élève officier et depuis, il a séjourné 20 fois dans cette ville. C’est dire l’affection qu’il nourrit pour Moussoro et le Barh-El-ghazel.

Répondant aux doléances qu’il qualifie de légitime puisque la province aspire au développement, le Chef de l’Etat a instruit pour que les travaux de la construction de la route Massakory-Chadra soient lancés en 2021. Pour le projet de construction de l’aéroport, le terrain est identifié. Il reste les études à réaliser, éclaire-t-il. 

La province de Barh-El-ghazel et sa capitale bénéficieront également en 2021, de la construction d’une centrale électrique de 5 mégawatts dont la 1ère pierre a été posée ce 20 décembre. A cela, il faut ajouter la construction d’un château d’eau de 1000 mètres cubes ; d’un hôpital provincial ; d’un marché moderne ; du gouvernorat et de la résidence du gouverneur ; la construction de l’Institut de l’Élevage ; 20 km de voiries urbaines et le démarrage des travaux de tous les projets et programmes en arrêt forcé à cause de la crise économique  connue par le pays.

Le Maréchal du Tchad annonce aussi que des crédits seront accordés aux jeunes et aux femmes porteurs des projets relatifs aux activités génératrices de revenus surtout dans l’exploitation des ouadis.

Il a aussi instruit les ministres de l’agriculture de relancer le projet Hamatié, l’un des plus importants projet agro-pastoral initiés par les libyens à quelques km de Moussoro.

Le Président de la République a conclu la rencontre en réitérant ses appels de paix, de l’unité et de cohésion sociale. Des valeurs cardinales sur lesquelles, il a toujours misé pour que le pays avance.  

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية