SARH: RENCONTRE AVEC LES AUTORITÉS ADMINISTRATIVES, LES CADRES, CHEFS TRADITIONNELLES ET LEADERS RELIGIEUX

Après avoir rencontré les différentes couches socioprofessionnelles de Bongor et Pala respectivement dans le Mayo-Kebbi Est et Ouest et Koumra au Mandoul, le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat a rencontré ce lundi 09 novembre dans l’après-midi, celles de Sarh, chef-lieu de la province du Moyen-Chari. 

Le format de la rencontre de Sarh est tout a fait différent de celui des étapes précédentes. Le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat a réuni à la fois, les autorités administratives, chefs  militaires, leaders religieux, chefs traditionnels, jeunes, femmes et cadres de la province du Moyen-Chari. Introduisant la rencontre, le Gouverneur de la province du Moyen-Chari, M. Djibert Younous, a vivement remercié le Maréchal du Tchad qui a bien voulu passer deux nuits à Sarh et surtout accepter de recevoir les différentes corporations pour échanger directement avec elles. Il devait par la suite pointer du doigt le conflit agriculteurs-éleveurs avant de se féliciter de la matérialisation de 100 km de couloirs de transhumance dans le département de Sido. Le Maréchal du Tchad est sans équivoque dans sa réponse: « Monsieur le gouverneur récupérer toutes les armes de guerre détenues illégalement par les éleveurs. Il est strictement interdit aux éleveurs de faire paitre leurs bétails au-delà des couloirs de transhumance et les agriculteurs de cultiver à la périphérie de ces couloirs », instruit-il avant d’ajouter: « Je ne veux plus de la présence d’un éleveur au Parc National de Manda. La divagation des animaux à l’intérieur dudit Parc est interdite. Tout contrevenant s’exposera à la rigueur de la loi », a averti le Maréchal du Tchad.

Pour lui, la protection de la faune et de la flore est une priorité absolue afin de  léguer aux générations futures un pays où il fait bon vivre. Chemin faisant, le Maréchal du Tchad interdit formellement aux militaires de pratiquer l’élevage. « Vous êtes militaires et non éleveurs, vous devez protéger la population et non constituer un danger pour elle. Faisons la différence entre le métier d’armes et celui d’éleveur », exhorte-t-il. Les mêmes instructions concernant la levée des barrières, la relève et/ou affectation de tous les éléments de force de défense et de sécurité et fonctionnaires ayant mis plus de trois dans une localité est réitéré, ici à Sarh. Informé des agissements d’un hors la loi répondant au nom de Ramadane qui sévit à Korbol, le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat a déclaré que 30 véhicules militaires sont attendus à Sarh dès ce 10 novembre. Ce fameux Ramadan sera démasqué dans sa cachette et neutralisé. Des bus flambant neufs destinés aux étudiants des instituts et universités seront livrés à  Sarh avant la fin du mois de novembre. En outre, la ville de Sarh sera connectée à la fibre optique d’ici 2021.

Il est prévu également la construction d’un Centre multimédia, le redémarrage du chantier de construction du tronçon Kyabé-Singako, l’aménagement de 387 km de routes et pistes rurales. La construction à Sarh, d’une centrale solaire de 30 mégawatts et le redémarrage de tous les projets et programmes en arrêt au Moyen-Chari. « Mr le Gouverneur remplissez-moi les prisons de ceux qui s’adonnent au mariage précoce, pratiquent les mutilations génitales féminines et excellent dans la violence faites aux femmes. Ils seront déportés à Korotoro pour qu’ils aillent méditer sur leur sort. Je suis sérieux et je le ferai », a martelé le  Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat. Le même langage de fermeté est tenu par le Maréchal du Tchad en direction des cadres de la province. « Arrêtez vos guerres de leadership et vos querelles politiciennes pour permettre à la population du Moyen-Chari de vivre en paix », leur a-t-il recommandé. Faisant allusion à la Nouvelle Société de textile du Tchad inaugurée ce 09 novembre, le Chef de l’Etat a déclaré que tous ses compatriotes doivent s’habiller des tissus issus de cette usine en commençant par lui-même. Enfin, le Président de la République a remercié du fond du cœur la population du Moyen-Chari en générale et celle de Sarh en Particulier pour leur forte mobilisation et surtout la chaleur de l’accueil.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية