LE MARÉCHAL DU TCHAD RENCONTRE LES DIFFÉRENTES CORPORATIONS DU MAYO-KEBBI OUEST

Les autorités administratives sont les premières à être reçues par le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat. L’honneur a échu au gouverneur du Mayo-Kebbi Ouest, M. Hassane Saline de présenter sa province dans toutes ses facettes. Dans un ton solennel de grand jour, le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, s’est adressé aux autorités administratives en ces termes : «  je veux que vous soyez des chefs modèles afin que la population sente avoir à sa tête des dirigeants imbus de probité morale et vaniteux dépositaires de l’autorité de l’État. Je veux au Mayo-Kebbi Ouest d’une administration introvertie, dynamique et non-statique, bref des administrateurs dévoués à la cause de leurs administrés », a-t-il poursuivi. « Assumez-vous, enrayer vaille que vaille le phénomène d’enlèvement des personnes contre rançon dans cette province », dit-il. Un bataillon suréquipé et doté de 30 véhicules est sur place. Autre décision du Maréchal, l’usine de Baoré démarrera d’ici un mois. Une subvention de 5 milliards de F CFA est versée par le Trésor.

Le prix du sac de ciment sera subventionné, annonce le Maréchal du Tchad. Aucun fonctionnaire de l’Etat et/ou élément des forces de défense ou de sécurité ne doit passer plus de trois ans dans une province. Tous les gouverneurs et membres du gouvernement sont instruits à cet effet.  C’est sur ces instructions traçant le chemin à ses représentants directs auprès des collectivités territoriales décentralisées que le Maréchal du Tchad a clos la première rencontre. Aux chefs militaires et paramilitaires, les instructions du Maréchal du Tchad, chef suprême des armées sont brèves, concises et exécutoires. Il n’y aura pas de dérobade ici. Comme on le dit dans l’armée, « ordre donné, ordre exécuté ». La présence militaire et paramilitaire est renforcée au Mayo-Kebbi Ouest. Le Commandant de la région militaire n° 12 coiffant les deux Mayo-Kebbi et la Tandjilé et ses hommes sont instruits à traquer et neutraliser partout où ils  se trouvent les auteurs, co-auteurs et complices du rapt des personnes contre rançon. « Que ces hors la loi sentent que dans ce pays, il y a une armée capable de sécuriser les personnes et leurs biens », a-t-il expliqué relevant qu’il ne veux voir aucune barrière à l’intérieur du pays. « Les barrières doivent être posées à la frontière. Vivez dignement de vos salaires »,conclut-il.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية