SARH : INAUGURATION DE LA NSTT ET POSE PIERRE DE LA CFPT

La ville de Sarh a abrité ce 09 novembre, la cérémonie officielle d’inauguration de la Nouvelle Société de textile du Tchad et la pose de première pierre du Centre de Formation Professionnelle et Technique (CFPT). Cette double cérémonie est placée sous la présidence du Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat. Faisant d’une pierre deux coups en raison de la pandémie de la COVID-19, le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat a procédé respectivement au lancement officiel du Projet de Développement des Compétences pour l’Employabilité des Jeunes et posé la première pierre de construction du nouveau Centre de Formation Technique et Professionnelle de Sarh. 

Plusieurs interventions ont marqué cette double cérémonie. Dans son mot de bienvenue, le gouverneur de la province, M. Djibert Younouss, au nom de sa population, a adressé ses vifs remerciements au Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO pour sa volonté inébranlable qui a permis de passer du rêve à la réalité. « La population de Sarh vous dit merci, mille fois merci,Maréchal du Tchad», a-t-il conclu. Créé en 1966, la Société de Textile du Tchad (STT) a connu plusieurs mutations. Elle devient respectivement en 1995, Compagnie de Textile (COTEX), en 2010 Société Tchadienne de Filature (SOTCHAFIL) et en juin 2011, Nouvelle Société de textile du Tchad (NSTT).  Cette nouvelle mise sur les rails qui titille la modernité en matière des produits textiles est rendue possible grâce à la politique volontariste du Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat qui, dans le souci de replacer les industries tchadiennes, a mené à terme un accord de partenariat avec l’Etat indien à travers le projet TEAM 9. Dans une présentation technique de la NSTT, son Directeur Général, M. Mahamat Adam Tougou a souligné que sa société est équipée d’un complexe textile ultramoderne avec des équipements Belges, italiens, allemands et indiens. Il a bénéficié d’un financement de 32  milliards de F CFA émanant de l’Etat tchadien et du gouvernement indien.Le ministre du développement industriel commercial et de la promotion du secteur privé, M. Moustapha Lamine soutient pour sa part que la réouverture de cette usine de textile est entièrement à mettre à l’actif du Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO. Il s’inscrit dans son plan ambitieux de développement intégré. « Portons tous, des vêtements made in Chad », a-t-il conseillé. C’est un jalon solide sur la voie de la coopération mutuellement avantageuse  entre mon pays et le Tchad, confie l’ambassadeur de l’Inde au Tchad, M. Abnay Thakur. Il s’est ensuite félicité de l’ouverture d’une représentation diplomatique tchadienne en New-Delhi et promis l’ouverture d’une représentation de l’ambassade de l’Inde au Tchad l’année prochaine.   

Ensuite, l’on a procédé à la coupure du ruban inaugural de l’usine de la Nouvelle Société de textile du Tchad et à la visite guidée de ses installations. Le Chef de l’Etat a eu droit à toutes les explications de la phase de filature, au tissage à ourdissoir en passant par l’encolleuse, la salle de traitement, de la coupe ainsi que la confection. L’usine de la Société de Textile du Tchad (STT) fabrique entre autres, les pagnes, les toiles safari, les tissus kaki militaire, les tenues de travail, les tenues d’écoliers, les draps de lit, les blousses, les tee-shirts, etc. Elle est équipée des machines de tissage et de filature de dernières générations ainsi que 160 machines à coudre. Elle a une capacité maximale de production de 8 tonnes de fils jour pour une consommation journalière de 11 tonnes de fibres de coton. En outre, pour faire tourner ses innombrables machines, la Nouvelle Société de textile du Tchad s’est dotée de Six groupes électrogènes dont trois de 1.500 KVA et les trois autres de 1.250 KVA. 


La ville de Sarh est au centre des préoccupations du Maréchal du Tchad. Ce 09 novembre, la ville polarise toutes les attentions. Après l’inauguration de la NSTT, le President de la République a procédé à la pose de 1ère de la construction du Centre de Formation Professionnelle et Technique (CFPT).

Présentant le futur Centre de Formation Professionnelle et Technique (CFPT) de Sarh, M. Léonard Nadji affirme que c’est un projet novateur. Il est conçu pour la prise en compte des besoins de la jeunesse tchadienne en terme de compétence pour son employabilité et sa compétitivité au plan national. Pour la ministre de la Formation professionnelle et des métiers, Mme Achta Ahmat Brémé, la matérialisation de ce centre contribuera efficacement à la croissance et à la création d’emplois décents. Selon elle, c’est la raison qui a conduit le Gouvernement sous la houlette du Maréchal du Tchad a opté pour renforcer les capacités des ressources humaines dans le secteur de la formation professionnelle grâce à l’appui de la Banque Mondiale.Il s’en est suivi la pose de première pierre du Centre de Formation Professionnelle et Technique (CFPT).

 

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية