RENCONTRE AVEC LES FORCES VIVES DU TIBESTI

Le Marechal du Tchad, Président de la République IDRISS DEBY ITNO, a rencontré ce mercredi juste après son arrivée à Bardaï les forces de la Province du Tibesti. Plusieurs sujets ont été abordés.

La tente dressée pour cette rencontre n’a pu contenir du monde. Tout Bardaï a convergé vers la résidence du gouverneur où est logé le Maréchal du Tchad, qui est aussi le cadre choisi pour cet exercice auquel s’adonne le Chef de l’Etat à chacune de ses  étapes dans le Tchad profond.

Celle de Bardaï ne dérogera pas à la règle qu’il s’agisse du contenu et du ton utilisé.

Les mêmes thématiques à quelques spécificités près propres à cette province frontalière de la Libye, ont été développées par le Marechal du Tchad.

Après les mots de bienvenue suivis des doléances présentés par le gouverneur Ali Maïdé Kebir, le Marechal du Tchad IDRISS DEBY ITNO décline l’objet de sa visite. Une visite de travail pour comprendre les problèmes de la province, les appréhender et leur apporter des solutions.

Paix et sécurité, stabilité et développement, respect de l’autorité de l’Etat, le retard abyssal de la province sur les autres. Des sujets qui préoccupent le Président de la République et qui a tenu à les partager avec ses frères et sœurs du Tibesti, venus des différentes couches socioprofessionnelles pour l’écouter.

Il ne passe pas par le dos de la cuillère pour dénoncer certaines tares qui empêchent le Tibesti de se développer. La province doit rompre avec tous les phénomènes et gangrènes qui symbolisent son retard. Pour le Marechal du Tchad, les enfants du Tibesti doivent aller à l’école, les cadres et les hommes politiques doivent cesser leurs guéguerres inutiles et orienter leur énergie et génie vers le développement de la province, l’Etat doit exister et son autorité respectée, l’arrêt total de l’orpaillage clandestin et le trafic des drogues, des armes, des êtres humains vers la Libye et la contrebande.

Le Chef de l’Etat a appelé à bannir les activités illégales notamment tous les trafics illicites et l’exploitation clandestine de l’or. « Cette richesse appartient à tous les tchadiens. Les activités d’orpaillage illégales doivent cesser immédiatement », exhorte le Marechal du Tchad, décriant au passage certaines pratiques rétrogrades qui ont terni l’image du Tibesti et ayant fait fuir des investisseurs venus accompagner le développement de la province. Tous les projets aux arrêts seront relancés mais avant cela ils seront audités pour savoir les causes exactes de leur non-exécution.

Le Président de la République annonce qu’une succursale d’une banque de la place sera construite à Bardaï afin de matérialiser la volonté du gouvernement d’organiser la filière.

Aussi, des entreprises seront-elles convoyées pour exploiter l’or et le Tibesti aura ses 5%, lance le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO, qui appelle les autorités civiles, militaires et les cadres de la province de casser la spirale de l’insécurité qui fait du Tibesti, un farwest où aucun investisseur ne voudrait venir s’y aventurer. Et pourtant, la province est une mine d’or touristique, qu’il faudra valoriser. « Respecter l’autorité de l’Etat et cultiver la paix et le Tibesti se développera », conclut le Chef de l’Etat.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية