» Actualité du Jour

  • LA NUIT AFRICAINE- EDITION 2019

    Publier Le : 15/09/2019 17:42


    LA NUIT AFRICAINE- EDITION 2019

    Dans une ambiance festive, le Conseil national des femmes leaders (CONAF-TCHAD) a organisé ce samedi 14 septembre 2019 la 2e édition du Dîner Gala « Nuit Africaine ». Cette cérémonie est placée Sous le Haut patronage de la Première Dame du Tchad, HINDA DEBY ITNO marraine du CONAF en vue de lever des fonds pour financer les études des filles orphelines et démunies.  Le succès du fonds d’appui aux jeunes filles une initiative que loue le CONAF depuis deux ans pour aider les filles en milieu rural comme urbain.
    Selon la Secrétaire Générale du CONAF, Mme Banata Tchalé Sow, la Nuit Africaine est un moment de brassage avec les ressortissants des autres pays africains vivant au Tchad. La pauvreté reste un véritable obstacle pour l’épanouissement  des jeunes filles. L’occasion de ce Dîner Gala porte également d’attirer l’attention des parents sur l’importance de l’éducation. Un hommage mérité a été rendu au chef de l’Etat, S.E.M IDRISS DEBY ITNO, où l’éducation des filles reste dans son programme politique l’une de priorités. Elle a remercié également les partenaires dont l’accompagnement à permis la tenue de ce Dîner  Gala«  Nuit Africaine » édition 2019.
    Dans la même occasion le CONAF a honoré la Première Dame du Tchad, pour son engagement en faveur des couches vulnérables, notamment les femmes et les jeunes filles. Pour la présidente de la dite organisation Mme Mariam Mahamat-Nour, la Première Dame est l’actrice du développement intégral, elle mène depuis 15ans des actions sociales, caritatives, humanitaires en faveur des plus déminus.
    Dans son allocution, la Première Dame a salué, le courage de ces femmes qui se battent pour le bien-être de leurs familles, rendre lisible l’autonomisation des femmes et promouvoir leurs droits, et appelle à la culture de l’excellence.
    « Les défis sont encore énormes, ce n’est qu’en mutualisant nos efforts et nos moyens que nous pouvons lever les obstacles. Nous devons non seulement œuvrer pour la scolarisation mais aussi à les maintenir à l’école ». Elle incite les filles à travailler davantage à l’école, gage d’autonomisation, d’épanouissement et de développement socio économique. Les filles seront demain citées en exemple comme des femmes autonomes a souligné la Première Dame, HINDA DEBY ITNO.
    Il faut dire que l’édition 2019 de la Nuit Africaine, a reçu une forte mobilisation des fonds de la part des institutions publiques, privées et organisations internationales. L’ambassadeur de la France au Tchad a octroyé une somme de 10 millions de Fcfa, ainsi que la diaspora tchadienne à l’étranger a aussi fait part de sa contribution. En dehors des fonds des mobilisations financières, certaines institutions ont offert des bourses d’études.
    Le CONAF milite pour l’amélioration du statut socio-économique, juridique, politique et culturel de la femme tchadienne. Comme à la première édition, le comité d’organisation a offert un programme riche et diversifié à l’image de l’Afrique.
    Les danses et les défilés en tenue traditionnelle des pays invités notamment le Burkina Faso, le Rwanda, le Benin, le Togo, le Congo ont été présentés. La Nuit Africaine, édition 2018 a mobilisé des fonds qui ont permis de prendre en charge 86 filles.



» Plus d'actualités