OPDAD : LES PREMIERES DAMES ONT TENU LEUR 24EME ASSEMBLEE GENERALE

  • Publier Le : 10/02/2020 20:14


    OPDAD : LES PREMIERES DAMES ONT TENU LEUR 24EME ASSEMBLEE GENERALE

    L’organisation des Premières dames d’Afrique pour le développement (OPDAD)  a tenu ce lundi à Addis-Ababa, sa  24ème Assemblée générale. Les assises sont placées sous le thème « Egalité des sexes et autonomisation des femmes : une voie vers l’Afrique que nous voulons ». La Première Dame du Tchad HINDA DEBY ITNO a activement participé aux travaux.
    Après la session à huis-clos la veille, intervient ce lundi l’Assemblée générale de l’organisation des Premières dames d’Afrique pour le développement (OPDAD). La 24ème session à laquelle participe les Premières Dames d’Afrique, dont la tchadienne HINDA DEBY ITNO, a examiné un ordre du jour bien rempli. La phase protocolaire à l’ouverture officielle des travaux, a été marquée par des allocutions et témoignages. La Première Dame du Niger Aissata Issoufou représentant la Présidente en exercice, la Première Dame du Burkina-Faso Sika Kaboré, a déclaré que « le développement irréversible de l’Afrique ne peut se faire sans la femme. »  La commissaire de l’Union africaine en charge des affaires sociales, Mme Amina Alfadel a fait savoir que « Les épidémies, les calamités et autres crises humanitaires devraient attirer l’attention de tous et l’effort de tout le monde est nécessaire. » Une allocution qui a laissé place aux interventions des Premières Dames ou leurs représentants qui ont déroulé leurs réalisations suivant les thématiques retenues sur le plan national par chaque pays, allant de l’égalité de sexe à l’autonomisation des femmes en passant par le VIH/SIDA , le mariage des enfants, la mortalité infantile et maternelle, la promotion de l’excellence et l’éducation des filles.
    Les épouses des Chefs d’Etat sont par la suite entrées dans le vif du sujet, épluchant point par point les sujets sur la table. Les discussions et interventions des partenaires ont conduit à une séance à huis-clos sanctionnée d’importantes décisions, parmi lesquelles l’adoption du plan stratégique 2019-2023. Ce plan trace les grandes lignes des actions à mener dans les prochaines années par l’organisation visant à apporter une contribution significative au bien-être des enfants, des jeunes et des femmes en Afrique. De même, une feuille de route pour l’autonomisation des femmes et des filles a été entérinée par les Premières Dames qui réaffirment, dans le Communiqué final sanctionnant les travaux, leur détermination à œuvrer  pour le développement de l'Afrique grâce aux actions à fort impact qui sont d’ailleurs en conformité avec l’agenda 2063 de l’UA.
    Dans cette œuvre, l’OPDAD peut compter sur le soutien des partenaires qui promettent accompagner la mise en œuvre du plan stratégique visant le progrès du continent à travers un soutien aux jeunes et aux femmes et à la réduction de la souffrance du couple mère-enfant. Pays pionnier de l’OPDAD, le Tchad ne fera pas exception. Les lignes vont bouger au regard des engagements pris par la Première Dame devant ses sœurs. Pour renforcer l’autonomisation des jeunes et des femmes, des efforts supplémentaires seront faits en 2020. Année qui verra la succession de plusieurs initiatives portées par la Première Dame grâce à sa fondation. Le méga-programme pour la jeunesse dénommé «  Mon quartier, Mon engagement » sera élargi en faveur des jeunes de l’ensemble des 23 provinces du pays. Des séries de formation viendront outiller les  femmes et jeunes volontaires en technique de transformation des produits locaux et de fabrication. Le Projet Autonomisation de la femme sera reconduit dans tous ses volets. Des programmes parmi tant d’autres qui viennent confirmer le fort engagement social de la Première Dame HINDA DEBY ITNO qui croit dur comme fer à l’inestimable contribution des femmes et des jeunes dans le développement du pays.