Inauguration d’un complexe de maternité à Yola

  • Publier Le : 13/06/2019 13:14


    Inauguration d’un complexe de maternité à Yola

    En séjour au Nigéria, la Première Dame HINDA DEBY ITNO a assisté hier, à plusieurs cérémonies dont l’inauguration d’un complexe de maternité ultra moderne à Yola dans le Nord-est du pays. C’est une œuvre de la Première Dame du Nigéria, Mme Aisha Buhari qui pour l’occasion a convié ses consœurs de quelques pays africains.
    Yola, la capitale de l’Etat d’Adamawa s’ajoute à la longue liste des villes du Nigéria à bénéficier des œuvres caritatives de la First Lady du Nigéria, Aisha Buhari. Ce mardi 11 juin, c’est en présence de trois de ses consœurs d’Afrique, dont la Première Dame du Tchad HINDA DEBY ITNO, que se sont déroulées trois cérémonies. La plus importante est la mise en service du complexe de maternité ultramoderne du Centre médical fédéral de Yola. Construit et meublé avec des équipements hospitaliers de classe mondiale, ce centre est d’une capacité de 200 lits. Environ 11 milliards de Naira ont été nécessaires pour que ce projet phare de la Première Dame nigériane voit le jour. L’infrastructure vise à  réduire drastiquement la mortalité maternelle dans cet Etat. Tous les intervenants sont unanimes, l’entrée en service de ce centre aura un impact certain sur la vie des populations et les effets positifs seront perceptibles surtout en matière de santé de la reproduction. Le combat de la First Lady du Nigéria à travers la fondation qui porte son propre nom, reçoit l’adhésion et les encouragements des épouses de quatre Chefs d’Etat africains. Il s’agit de la ghanéenne Rebecca Akufo-Ado, de la Gambienne Fatoumata Bah, de la Nigérienne, Lala Malika Issoufou et surtout de la Première Dame du Tchad HINDA DEBY ITNO.
    Cette marque de solidarité s’est manifestée également lors d’une autre cérémonie, celle du lancement du programme « autonomisation de 2000 femmes et jeunes de l’Etat d’Adamawa » mis œuvre en partenariat avec l’initiative dite « futur assuré ». Les différents intervenants ont expliqué les conditions dans lesquelles sera exécuté ce programme dont l’objectif est de donner  des moyens de subsistance aux couches défavorisées, en offrant les possibilités de démarrage des entreprises qui pourront leur garantir un niveau de vie amélioré. Le programme prévoit des formations  professionnelles dans les domaines tels que la fabrication de l’aluminium, la cosmétologie et la soudure afin de doter les bénéficiaires des compétences diverses. A la fin de leur formation, ils obtiendront des outils de travail et un capital de démarrage ainsi qu’un accompagnement qui leur garantira une carrière réussie.
    L’autre temps fort de la journée est le lancement de l’initiative écoles vertes. Il s’agit pour la Première Dame Aicha Buhari d’inciter et d’accompagner ses concitoyens à protéger l’environnement en misant sur la jeunesse. Par cette série d’inaugurations, la First Lady du Nigéria donne corps à ses engagements envers ses concitoyens, surtout les plus démunis comme les femmes et les enfants, en œuvrant  sans cesse pour leur bien-être. Dans ce combat, elle sait compter sur le soutien de ses sœurs particulièrement celui de la Première Dame HINDA DEBY ITNO envers qui, elle ne cesse de témoigner son admiration au regard des actions que déploient sa Fondation Grand Cœur. Une fondation qui au quotidien œuvre pour reconstruire des vies et restaurer les espérances dans les quatre coins du pays.