MOT DU MEMSGP A L’OUVERTURE DE L’AG EXTRAORDINAIRE DE L’UTPA

  • Messieurs les Présidents des Grandes institutions de la république ;
  • Mesdames, Messieurs les Ministres ;
  • Mesdames, Messieurs les membres du Cabinet du Président de la République ;
  • Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des organisations internationales ;
  • Mesdames, Messieurs les Députés ;
  • Mesdames, Messieurs les Responsables des Télévisions Privées d’Afrique,
  • Distingués invités ;
  • Mesdames, Messieurs.

Au nom du Maréchal du Tchad, Président de la République, Chef de l’État, je voudrais remercier l’Union des Télévisions Privées d’Afrique  pour cette marque d’honneur en organisant son  Assemblée Générale extraordinaire à N’Djamena.

A tous nos hôtes  venus des  différents pays, je leur souhaite la bienvenue et un agréable séjour dans notre cité-capitale du pays de Toumaï, notre ancêtre commun.

  • Distingués invités ;
  • Mesdames, Messieurs

L’influence de la presse, ce quatrième pouvoir, prend de plus en plus, de relief. Les informations distillées au quotidien par les médias, ont un réel impact sur les populations. Dans ce combat de  l’information, les médias africains ne sont pas  logés à la meilleure enseigne.  Le flot d’informations qui touche notre continent vient le plus souvent  des grandes chaines occidentales et orientales. Ceci est d’autant plus gênant que les informations véhiculées ne sont jamais totalement neutres ou innocentes.

En organisant cette rencontre sous le thème « l’Afrique face à l’oppression médiatique », l’Union des Télévisions Privées d’Afrique a vu juste.

En effet, la mauvaise représentation de l’Afrique dans les médias occidentaux n’est ni un phénomène nouveau, ni un phénomène exceptionnel. Elle fait l’objet de préoccupations depuis les années 1970, notamment dans le cadre des discussions sur le Nouvel ordre mondial de l’information et de la communication.

L’image que propagent les médias occidentaux de l’Afrique est d’autant plus préoccupante qu’elle influe négativement sur les efforts de développement du continent.

L’Afrique paraît rarement sous ses beaux jours dans les médias européens et nord américains. L’image qui est projetée d’elle est souvent de type apocalyptique : sécheresses, famines, maladies mortelles de tout genre, guerres interethniques, coups d’État militaires, instabilité politique, corruption, etc.…

La plupart des Occidentaux ne connaissent l’Afrique que sous ce tableau sombre et fataliste. Ces dernières années, des organisations internationales essaient de reprendre l’initiative du redressement de l’image de l’Afrique. En mai 2002, un colloque international sur les médias en Afrique s’est tenu à Libreville (Gabon), pour se pencher sur l’épineuse question de l’image de l’Afrique aussi bien dans les médias occidentaux que dans les médias africains.

Aujourd’hui plus qu’hier, la question de la représentation des pays en développement dans les médias occidentaux est plus que jamais d’actualité.

C’est pourquoi, j’invite les membres de l’Union des Télévisions Privées d’Afrique à un échange constructif et sans passion sur cette problématique essentielle. Il vous revient de déconstruire ce tissu de préjugés et de montrer la vraie image de l’Afrique.

En tant que Télévisions privées d’Afrique, vous occupez une bonne partie de l’audimat continental. L’Afrique compte sur vous. Ecrivez votre partition avec rigueur et dévouement.

Mesdames, Messieurs

En acceptant de parrainer la présente Assemblée Générale, le Maréchal du Tchad,   panafricaniste convaincu, salue la vision  et les actions de l’UTPA en faveur  de  la visibilité de l’Afrique.

Nos pays  devraient notamment créer ou renforcer, à l’échelle régionale et continentale, des structures chargées de produire la vraie information sur l’Afrique.

Ces structures à l’image de l’UTPA pourraient être appuyées par des organismes œuvrant dans l’intérêt de l’Afrique. Pourquoi ne pas penser à la création d’une structure qui veille sur l’image de l’Afrique ?

Il est nécessaire d’offrir aux téléspectateurs d’autres continents les perspectives africaines afin d’équilibrer les informations sur l’Afrique. Nous devons, à cet égard, montrer aux yeux de la communauté internationale,  l’autre Afrique, cette Afrique qui avance lentement mais inexorablement sur le chemin de l’émergence.

  • Distingués invités ;
  • Chers participants

Je forme le vœu que votre rencontre débouche sur une feuille de route claire et pertinente en vue de donner une nouvelle  impulsion à l’information sur le continent.

Je vous suggère d’associer étroitement vos confrères et consoeurs des télévisions publiques à cette dynamique qui a toute sa portée et toute son importance.

En vous souhaitant de meilleures délibérations,   je  déclare ouverte l’Assemblée Générale Extraordinaire des Télévisions Privées d’Afrique.

Je vous remercie.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية