MOT DU MARÉCHAL DU TCHAD A LA 7ème CONFÉRENCE DES CHEFS ETAT DU G5 SAHEL.

  • Monsieur le Président en exercice du G5 Sahel, cher frère Mohamed Ould El Ghazouani
  • Chers frères  Chefs d’Etat ;
  • Monsieur le Président du Conseil Européen ;
  • Monsieur le Président de la Commission de l’Union Africaine ;
  • Monsieur le Président de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ;
  • Madame la Présidente de l’Alliance Sahel ;
  • Monsieur le Secrétaire Exécutif du G5 Sahel ;
  • Mesdames, messieurs les Ministres :
  • Chers partenaires ;
  • Distingués Invités ;
  • Mesdames ; Messieurs. 

Je voudrais vous demander de bien vouloir observer une minute de silence pour toutes les victimes, civiles et militaires, qui sont tombées sous les lâches coups des groupes armés terroristes.

Excellences ;

Mesdames, Messieurs 

Nous sommes très honorés de votre présence au Tchad à l’occasion de la tenue de cette conférence des Chefs d’État  du G5 Sahel.

Au nom du Peuple Tchadien et en mon nom propre, je vous souhaite la bienvenue au Tchad et vous adresse mes salutations les plus  fraternelles et mes vifs remerciements pour cette marque de reconnaissance. 

Permettez-moi de saluer la présence parmi nous de nos Frères,   Nana Akufo-Addo, Président du Ghana et  Macky Sall, Président du Sénégal. Nous sommes très reconnaissants aux appuis financiers de la CEDEAO et de l’UEMOA, au profit du fuseau Centre de la Force Conjointe du G5 Sahel, dans le cadre de son plan d’action pour lutter contre le terrorisme.

Nos salutations et remerciements à notre ami Charles Michel, Président du Conseil Européen, pour son engagement et sa détermination pour la cause du Sahel. Nous voulons le rassurer de la place privilégiée que les pays du G5 Sahel accordent au partenariat avec l’Union Européenne.

Je voudrais particulièrement remercier l’Organisation des Nations Unies et son Secrétaire Général, pour leur compréhension de la lutte que mènent les Pays du G5 Sahel et leur exprimer tout l’espoir que nous portons sur eux pour la réalisation des objectifs liés à la problématique sécuritaire ainsi que ceux du développement durable dans l’espace Sahélo-Saharien.

Ces efforts pourront être encore couronnés de plus de succès si nous obtenons le mandat sous le Chapitre 7  de la Charte des Nations Unies pour la Force Conjointe du G5 Sahel.

Nous adressons une mention spéciale pour notre Organisation continentale, l’Union Africaine, à travers tous ses dirigeants, pour leur accompagnement et toute la considération qu’elle porte à la survie de notre Institution, notamment le déploiement des éléments de la force africaine au profit de la Force Conjointe. Nous saurons compter sur son soutien permanent à nos côtés.

Nous tenons à remercier tous nos partenaires, notamment la Coalition pour le Sahel, l’Alliance Sahel (avec qui nous avons une rencontre demain pour parler des actions de développement), le Partenariat  pour la Sécurité et la Stabilité au Sahel,  pour les multiples appuis qu’ils nous apportent afin de renforcer les capacités  de notre Institution à bien accomplir sa mission.

Distingués invités ;

Mesdames, Messieurs

En décidant souverainement, il y  a quelques années, de mutualiser nos visions, nos forces et nos ressources, afin de faire face résolument aux grands défis qui menacent notre vaste espace commun, nous  avons pris rendez-vous avec l’histoire.

Nous avons pris l’engagement résolu de prendre notre destin en main car notre espace a connu une combinaison macabre de calamités à répétition, tant d’origine naturelle  que du fait de l’homme.

Aujourd’hui, nos défis ont encore pris une tournure plus inquiétante.  Aux défis liés à la pauvreté et à  l’insécurité consécutive à la menace terroriste, nous faisons face aux conséquences multidimensionnelles de la pandémie de coronavirus.

Cette pandémie a fortement compromis les immenses sacrifices consentis sur le terrain de la sécurité et du développement dans notre espace sahélien.  C’est pourquoi, nous devons nous transcender pour conjurer les maux qui nous assaillent.

Les populations de l’espace sahélien qui vivent au quotidien les affres des attaques terroristes attendent, de nous tous, des actions concrètes et pragmatiques qui améliorent la situation sécuritaire sur le terrain.

Si nous pouvons nous réjouir du niveau de la dynamique commune qui est mise en marche dans la lutte contre le terrorisme et l’obscurantisme, le bout du tunnel n’est  pas toujours perceptible.

Les nébuleuses terroristes qui affinent sans cesse leurs stratégies criminelles en faisant montre d’une rare résilience continuent à mettre nos efforts à rude épreuve. Bien entendu, cette obstination macabre doit, au contraire, cimenter davantage notre unité d’action et galvaniser notre détermination collective, à contenir le terrorisme, mieux, à l’endiguer.

Notre  volonté partagée  de vaincre au plus vite le terrorisme dans le sahel  doit s’accompagner d’un réel engagement.  Cet élan de mobilisation  des États du G5 Sahel doit être soutenu et renforcé par l’ensemble de la communauté internationale. Ce soutien est même vital car il y va de l’avenir de toutes nos nations.

Distingué invités ;

Mesdames ; Messieurs ;

Comme nous le savons tous, le succès de la lutte contre le terrorisme est fortement tributaire  des actions de développement. La misère et la précarité matérielle  alimentent et fertilisent  le terreau du terrorisme et du radicalisme violent dans notre espace.

Si des jeunes ont choisi, par désespoir, le camp du mal, il nous revient de créer les conditions nécessaires  de  bien-être social en vue de les soustraire aux griffes des monstrueuses organisations terroristes.

A cet égard,  le financement des programmes et projets de développement est un impératif de premier ordre car toute opportunité socio-économique créée est une arme de destruction du terrorisme qui est ainsi mise au point.

Au demeurant, le programme d’investissements prioritaires de notre organisation est sans nul doute la clé du succès de la bataille que nous menons sur le front sécuritaire et terroriste.  Toute en saluant les inestimables apports des pays amis et de nos multiples partenaires, j’en appelle à plus de contributions pour donner un relief particulier à cette action salvatrice.

Aucune adversité  ne doit éroder notre détermination à  relever nos défis et saisir le futur sous le prisme de l’espoir.

Distingués invités ;

Mesdames ; Messieurs 

Pour clore mon propos, je voudrais très chaleureusement féliciter et rendre un hommage mérité à Mon Cher frère, le Président Mohamed Ould El GHAZOUANI, qui a su conduire notre organisation avec beaucoup de sagesse et d’abnégation, durant cette période difficile de la pandémie de Covid-19.

Sur ce, je souhaite de meilleures délibérations à nos travaux.

Je vous remercie.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية