Le Maréchal du Tchad rencontre les forces vives de la province Ndjaména

Un tonnerre d’applaudissements et de cris de joie retentissent pour saluer le maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO et la Première Dame du Tchad, HINDA DEBY ITNO. Le tricolore national est partout visible aux mains de l’assistance. Le décor est bien planté pour l’objet de la rencontre : le Tchad l’unique et irremplaçable patrie dont N’Djamena est la vitrine.

Le Délégué Général du Gouvernement auprès de la commune de N’Djamena, ADOUM FORTEY AMADOU, se fait le devoir d’exprimer au chef de l’Etat son enthousiasme et celui de toute la commune, de l’accueillir pour échanger des problématiques liées au développement. C’est d’une voix pleine de sincérité, qu’il a énuméré, pour remercier le Maréchal du Tchad, toutes les réalisations faites dans la capitale. L’explosion démographique de la capitale nécessite d’autres investissements en infrastructures socioéducatives et économiques, a plaidé ADOUM FORTEY AMADOU.

C’est à dessein que le Maréchal du Tchad a choisi de boucler sa tournée par la capitale. En tant que vitrine du pays, N’Djamena est bien le Tchad en miniature avec ses défauts et qualités. Tout ce que le Chef de l’Etat a constaté et déploré dans les provinces est l’émanation de ce qui se passe dans la capitale. N’Djamena doit désormais être le phare qui éclaire les autres provinces et l’incubatrice du développement, du vivre ensemble, du respect de l’autorité de l’Etat, bref de la vision du Tchad émergent dont aspirent tous les tchadiens. Sans ambages, le Maréchal du Tchad a énuméré point par point les tares de la cité capitale et de ses habitants.

De la mauvaise gestion de la commune par ses administrateurs à l’incivisme de la population en passant par la culture du communautarisme qui va crescendo dans la capitale, le maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, a fait parler son cœur avant d’annoncer de grands chantiers de modernisation de la capitale. Des centaines de milliards de francs CFA sur fonds propres de l’Etat et des bailleurs extérieurs sont disponibles pour la construction des infrastructures socioéducatives et économiques en plus des chantiers aux arrêts dont les travaux ont déjà repris.

Entre autres annonces faites par le Chef de l’Etat, la construction de huit (08) canaux de drainage des eaux dont deux (02) cette année pour mettre la capitale à l’abris des récurrentes inondations, l’extension des réseaux d’eau et d’électricité, au moins 10 kilomètres de routes bitumées dans chaque commune de la capitale cette année, la construction des hôpitaux, centre de santé et des écoles dans chaque commune. La liste est non exhaustive. Mais attention, a mis en garde le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, il est inconcevable d’envisager une nation forte et un pays prospère sans l’unité de ses filles et fils. C’est donc un appel à l’unité et à la solidarité face à toutes les épreuves que le Chef de l’Etat à lancé à la population N’Djamenoise et qui doit être copié par celles de l’arrière pays.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية