LE MARÉCHAL DU TCHAD A MANDOUL: RENCONTRES AVEC LES FORCES VIVES DE LA PROVINCE.

Aussitôt arrivé à Koumra, le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat, a tenu une série de rencontres avec les autorités administratives, militaires, traditionnelles et religieuses.  Les Chefs des unités administratives et délégués des différents ministères étaient les premiers à être reçus par le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO. Après avoir signifié le mobile de son déplacement et pris note des doléances formulées, le Président de la République, a donné un certain nombre d’orientations pour  l’efficacité de l’administration. Le laxisme, l’absentéisme des fonctionnaires, la mauvaise gestion des ressources n’ont plus droit de cité dans l’administration, indique le Maréchal du Tchad qui engage tous les chefs des unités administratives et des services publics à se mettre au travail et en faveur de la population.

Le vivre-ensemble, l’éducation des enfants, la lutte contre l’exploitation des enfants et leur mariage, la lutte contre les mutilations génitales féminines, et j’en passe, sont au nombre des combats pour lesquels le Maréchal du Tchad engage l’administration provinciale. Il attend des autorités administratives, la restauration de l’autorité de l’État dans toute sa plénitude. « Je n’hésiterai pas à remplir les prisons par les auteurs et complices des mariages d’enfants, ils seront dans le désert pour planter des arbres »,tonne-t-il, trouvant inconcevable de continuer par martyriser les enfants, ces êtres fragiles et à protéger. Arrêter le phénomène, implique également la responsabilité des Forces de défense et de sécurité dont les responsables ont été reçus par le Chef suprême des Armées. Ordre leur est donné de lever les barrières, à traquer tous ceux qui perturbent le sommeil des mandoulais, à répondre avec promptitude aux instructions du gouverneur pour agir face aux actes mettant à mal la société. « Vous êtes des soldats au service de la Nation, des soldats républicains »,a signifié le Maréchal du Tchad qui annonce l’envoi dans les prochains jours de 20 véhicules et le renforcement de la zone de défense N° 5 en effectif pour mener à bien ses missions. Les brebis galeuses qui déshonorent l’Armée sont mises en garde. Tout officier qui a mis plus de 3 ans sera muté. Ceux qui se sont transformés en éleveurs sont sommés d’arrêter immédiatement ou à défaut, de déposer la tenue.L’exemplarité et l’appel au devoir s’imposent également aux Chefs traditionnels, coutumiers et religieux.

Ils sont appelés avec insistance à œuvrer sans relâche pour extirper le virus de la division qui prend racine, à renforcer l’unité nationale et à aider le Gouvernement pour circonscrire la pandémie de la Covid-19 par une sensibilisation pointue. Donnant suite à leurs doléances, le Maréchal du Tchad a annoncé l’augmentation du nombre de goumiers qui passe de 2 à 5 à partir du 1er janvier 2021, le rétablissement des indemnités aux chefs de canton à partir de ce mois de novembre 2021. Chefs de canton, village et férrick, imams et pasteurs ont un rôle central, reconnaît-il, magnifiant également le combat que mène la femme mandoulaise à qui il a fait part de son admiration. Les représentants des associations et groupements féminins, des jeunes et cadres de la province, ont mis à profit la rencontre avec le Chef de l’État pour exprimer leur entière adhésion à sa politique de développement du pays tout en lui faisant  part de leurs préoccupations. Prenant acte de ces sollicitations, il a annoncé l’installation prochaine d’une usine pour industrialiser la filière des oléagineux et le paiement dans le meilleur delais de l’argent destiné à parachever les travaux de construction du château d’eau de Koumra. Il en est de même pour le Palais de justice et du stade dont les chantiers vont redémarrer.

La construction d’un centre multimédia, l’intégration des jeunes à la fonction publique, l’octroi des crédits aux jeunes et femmes vont venir renforcer cet arsenal, l’ONAJES et l’ONAPE vont également agir rapidement. « Mandoul va progresser par votre volonté, votre travail et avec mon soutien »,rassure le Chef de l’Etat qui a tenu un langage de vérité envers les élites et les jeunes de la province. Mettre terme à la division, éviter le communautarisme, regarder l’avenir avec espoir et cultiver le patriotisme, sont entre autres les derniers conseils prodigués par le Maréchal du Tchad avant de lever la séance.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية