Insécurité : Une commission Mixte de Désarmement mise sur pied.

Les 23 provinces du pays seront passées au peigne fin pour désarmer les citoyens détenteurs illégaux des armes. L’arrêté est signé le 24 décembre par le Ministre d’État, Ministre secrétaire général de la Présidence Kalzeube Payimi Deubet. Cette décision du gouvernement est motivée par l’ampleur des conflits intercommunautaires et l’usage systématique des armes de guerre occasionnant de nombreuses victimes dans quelques provinces du pays.


Ce 26 décembre, le Ministre d’État, Ministre Secrétaire de la Présidence, Kalzeube Payimi Deubet, a convié les membres de cette commission mixte de désarmement pour leur transmettre les hautes instructions du Maréchal du Tchad quant au déroulement de cette opération. Elle doit se faire avec rigueur mais dans le respect des lois républicaines en la matière. Impartialité et professionnalisme sont exigés des membres de cette commission mixte dirigée par le général de corps d’armée Tahir Erda TAIRO, secondé par général de division DJONTAN HOINANTY Marcel.


Les autorités provinciales, les leaders traditionnels, associatifs, bref, tous les citoyens sont appelés à prêter main forte à cette commission mixte de désarmement car il y va de la sécurité de tous, a insisté Kalzeube Payimi Deubet.


Depuis toujours, le Gouvernement a appelé à un désarmement pacifique invitant tous ceux qui détiennent illégalement les armes de guerre à les restituer mais cette voie n’a pas été entendue. Cette fois-ci, l’opération sera bien musclée car il s’agit pour la commission mixte de non seulement désarmer mais d’arrêter et de faire traduire en justice tous les détenteurs illégaux des armes.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية