GESTION DES CRISES : L’ISESCO explore la piste des chefs religieux

L’organisation islamique pour l’Education, les sciences et la Culture (ISESCO) se préoccupe des conflits et des crises qui secouent le monde. En collaboration avec la Ligue islamique Mondiale et le Conseil Mondial des Communautés Musulmanes, elle a organisé une visioconférence regroupant de nombreuses prestigieuses personnalités représentant des instances et organismes religieux internationaux sur le « Rôle des chefs religieux  dans la lutte contre les crise ». C’est le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO qui a prononcé le discours d’ouverture de cette rencontre.

Ce thème très inspiré est évocateur au regard des conflits et crises auxquels, l’humanité est confrontée. L’humanité doit s’imposer les principes directeurs d’une solidarité morale mondiale pour faire face à ces défis. Ce qui place les chefs religieux  au premier plan. A cet égard, le choix porté sur le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, pour prononcer le discours d’ouverture de cette conférence n’est pas fortuit tant l’homme est reconnu au-delà des frontières nationales pour sa constance dans la recherche permanente de la paix, la justice sociale et l’implication des leaders religieux dans la résolution des conflits et crises. Au Tchad, les chefs religieux sont consultés et impliqués dans la lutte contre les conflits et les crises. La dernière en date, est celle du coronavirus qui a vu la plateforme religieuse investie, par le Gouvernement, d’une mission de sensibilisation et d’édification de la population. Là où les hommes échouent, Dieu ne peut échouer. C’est aussi sous l’impulsion du Maréchal du Tchad et sa philosophie d’accorder une place de choix au Créateur dans l’édification de la nation, à travers ses serviteurs, que cette plateforme religieuse a été mise sur place et, une journée nationale de prière et de cohabitation pacifique, instituée tous les 28 novembre. C’est dire qu’il y a aussi  la main de Dieu derrière la paix dont jouit le pays.Avant de céder la place au Ministre de l’Education nationale, M. ABOUBAKAR ASSIDICK TCHOROMA, pour la poursuite des échanges, le Maréchal du Tchad qui a félicité le Directeur Général de l’ISESCO, Dr SALIM AL MALIK, pour la pertinence du thème et de l’honneur fait à sa personne pour ouvrir les débats, a fait observer  que la persistance des crises, l’ampleur des conflits, la virulence des haines tuent l’espoir et brisent l’avenir des pays et que leur résolution est une urgence absolue qui doit focaliser toutes les attentions  pour un monde paisible.

     

 

Choix de la langue / اختيار اللغة

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez consulter le site de la Présidence de la République du Tchad. / .اختر اللغة التي ترغب في الاطلاع على الموقع الإلكتروني لرئاسة الجمهورية
Français
العربية