Le sommet de Malabo

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a regagné hier Ndjamena après avoir participé activement à Malabo au 17ème sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine. Jeudi 30 juin 2011, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO et la Première Dame HINDA DEBY ITNO foulent le sol équato-guinéen. Aussitôt après son arrivée, le Chef de l’Etat rejoint ses pairs pour l’ouverture officielle de la 17ème conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine. Dans sa déclaration sur le thème majeur de ce sommet qui est : « Accélérer l’autonomisation des jeunes pour le développement durable », le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a dit qu’il était temps pour l’Afrique de parier sur sa jeunesse. C’est sur elle qu’il faut s’appuyer. Contrairement à certains schémas qui considèrent la forte démographie de la jeunesse africaine comme un péril pour le continent, le Président a déclaré qu’elle constitue plutôt une richesse et une force motrice pour le développement de l’Afrique. IDRISS DEBY ITNO a ensuite réaffirmé son credo sur le travail. Pour le président, la vraie autonomisation de la jeunesse passe par l’amour du travail et la culture de l’excellence. « L’image de nos enfants montrée par les chaines de télévision, morts de faim ou de soif dans les déserts, noyés dans la mer Méditerranée ou détenus dans des prisons européens, est une honte pour l’Afrique. La jeunesse africaine mérite mieux que cela », a déclaré le Président de la République IDRISS DEBY ITNO. Le vrai eldorado reste l’Afrique, a-t-il précisé, avant d’inviter ses pairs à créer toutes les conditions pour le plein épanouissement des jeunes africains. L’envoyé spécial de la présidente brésilienne au 17ème Sommet de l’Union Africaine, l’ex-Président brésilien Ignacio Lula Da Silva a été un grand défenseur de la cause africaine. Dans son discours, il s’est fait le chantre de l’Union des pays émergents face à ce qu’il considère comme un diktat économique des pays riches. Il a invité les dirigeants africains à assister à l’inauguration de l’Université franco-brésilienne en 2012, avant de faire un plaidoyer pour l’entrée d’un pays africain au Conseil de sécurité des Nations Unies en tant que membre permanent. S’agissant de la crise libyenne, la position du Tchad est celle de l’Union africaine qui consiste à privilégier le dialogue. Le Président de la République a pesé de tout son poids lors des débats à huis clos pour encourager ses pairs encore réticents à une solution politique. C’est ainsi que les Chefs d’Etat ont décidé de l’organisation d’une conférence nationale et de l’exclusion de Kadhafi des négociations entre le gouvernement et les rebelles.

Par: DGCOM Le 02/07/2011 00:00



-->

Flash Infos

  • Entrevue à Rome entre le Président de la République IDRISS DEBY ITNO et son homologue italien Sergio Mattarella. La coopération bilatérale a constitué l’essentiel des discussions.
  • Le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO est à Rome (Italie). C’est pour prendre part à la 5ème édition du Forum de dialogue Méditerranée (MED).