Interview du Président de la République IDRISS DEBY ITNO au lancement de la production de la raffinerie

Interview du Président de la République IDRISS DEBY ITNO au lancement de la production de la raffinerie « Je suis heureux. Cette joie est partagée par tous les Tchadiens. Je voudrais, au nom du peuple tchadien, du gouvernement et en mon nom propre, rendre un hommage particulier et exprimer mon amitié au Président Hu Jintao de la République Populaire de Chine. C’est une coopération exemplaire, gagnant-gagnant. La Chine connait l’Afrique et l’Afrique connait la Chine. Nous sommes des partenaires égaux, nous parlons franchement et échangeons sur tous les sujets. Il n’a y pas de sujets tabou ();. Ensuite, je voudrais remercier le représentant de la CNPCI qui a effectué le déplacement de N’Djaména. Avec la CNPCI, nous avons commencé un partenariat gagnant-gagnant. Cette aventure sera longue et fructueuse pour les peuples tchadien et chinois. Je dis bravo à la CNPCI, à son personnel et ceux de la raffinerie. En partenaires et amis, nous avons trouvé un compromis qui permet aujourd’hui de lancer la raffinerie. J’espère que nos négociations sur la fixation du prix des produits déboucheront dans un délai de trois mois à des prix qui intégreront les intérêts des différentes parties. Mais, pour l’instant, le prix de l’essence, du gasoil, du gaz domestique, du mazout, du pétrole liquéfié, du kérosène et du pétrole lampant est fixé provisoirement à la sortie d’usine à 200 F CFA le litre ou le Kilo. Je demanderai à tous ceux qui seront responsabilisés pour la gestion de ces produits de prendre conscience de leur responsabilité. Tout le pays doit être ravitaillé. Le prix sera le même. Personne ne doit voler le peuple tchadien. Les hommes véreux qui croient faire beaucoup d’affaires sur le dos du peuple tchadien se trompent. Chaque région aura sa part. J’y veillerai personnellement. Je sais qu’il y a des ménages pauvres. J’ai une politique : ma politique est basée sur le social. Sur ce point, je crois que mes amis de la CNPCI me comprendront. A ce que je sache, le pétrole lampant et le gaz ne sont pas des produits de luxe. J’estime que dans nos négociations, nos amis de la CNPCI comprendront ma politique. Il faudra concilier la nécessité du gain et le social. Pour le reste, le prix va être fixé en fonction des cours sur le marché international le moment venu. S’agissant des rémunérations du personnel de la société, les ingénieurs tchadiens et chinois doivent être traités de la même manière sauf que les Tchadiens ne bénéficieront pas de la prime d’expatriation. Pour l’an un de la Renaissance qui marque le début de mon quatrième mandat, je suis en mesure de dire que j’ai tenu mes promesses faites au peuple tchadien ».

Par: Le 29/06/2011 00:00