Declaration du Président IDRISS DEBY ITNO

Monsieur le Premier Ministre Messieurs les Présidents des Grandes Institutions de la République Mesdames et Messieurs les Présidents et Secrétaires Généraux des Partis Politiques Messieurs les Membres du Comité de suivi de l’Accord du 13 août 2007 Messieurs les Membres du Bureau de la CENI Mesdames et Messieurs les Ministres Notre rencontre de ce matin s’inscrit dans le cadre de la concertation que nous avons toujours entretenue sur les grandes questions de la vie nationale et singulièrement sur le processus électoral tel que défini par l’Accord du 13 Août 207. Nous avons organisé dans des bonnes conditions les élections législatives et présidentielles conformément au chronogramme que nous avions adopté. Ces élections se sont déroulées dans la transparence, en dépit de quelques imperfections liées aux problèmes de logistique et d’organisation matérielle des scrutins. Je saisis cette opportunité pour me féliciter de la maturité politique de l’ensemble des acteurs et de leur attachement aux valeurs républicaines. La bonne tenue des ces élections est due au comportement citoyen des populations tchadiennes. Mesdames et Messieurs les Ministres Notre rencontre de ce matin vise à échanger sur les élections locales qui doivent avoir lieu au courant du mois de juin 2011 dans les tous les chefs-lieux de département, suivant notre chronogramme. En ma qualité de Garant de l’Accord Politique du 13 Août 2007, mon attention a été appelée sur le nouveau chronogramme adopté par la CENI qui reporte les élections communales au 13 novembre 2011. Sans pour autant remettre en cause l’indépendance de la CENI, je voudrais dire ici que ce nouveau chronogramme n’est pas en conformité avec les engagements que nous avons tous pris ensemble au niveau de la classe politique. A mon sens, un report de plus d’un mois ne peut être accepté. Le Tchad ne saurait souffrir encore d’un tel décalage en ce que les élections locales ont déjà fait l’objet de plusieurs reports successifs. Le retard accusé par notre pays dans la mise en Œuvre de la décentralisation et la gestion des cités par des organes élus, c'est-à-dire par les citoyens, est essentiellement dû à ces multiples reports. Le report proposé par la CENI n’est pas non plus en adéquation avec les engagements pris avec nos partenaires, surtout ceux impliqués dans l’application de l’Accord du 13 Août 2007. Les difficultés invoquées par la CENI ne me semblent pas insurmontables au point de repousser les élections locales de six mois. Mesdames et Messieurs les Présidents et Secrétaires Généraux des Partis Politiques Nous sommes réunis ce matin pour échanger sur cette importance question. J’ose espérer qu’au terme de nos échanges, nous nous accorderons sur un chronogramme plus réaliste et en parfaite adéquation avec nos engagements. Le respect des délais s’impose à nous ; si un report est nécessaire, il ne doit pas excéder trois semaines. Il n’y a pas de temps à perdre. Le Peuple attend de nous, au terme des élections, un avenir meilleur et je tiens à ne pas le décevoir. Je vous remercie.

Par: Le 31/05/2011 00:00



-->

Flash Infos

  • Au terme du Décret N° 1691/PR/2020, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a accordé la grâce présidentielle à 538 personnes condamnées, c'est à l’occasion de l’Elévation du Président de la République à la dignité du Maréchal du Tchad et de la commémoration du 60ème anniversaire de la fête de l’indépendance du Tchad.
  • 11 Août 1960 -11 Août 2020, le Tchad célèbre le 60e anniversaire de son accession à l'indépendance. Cette commémoration est couplée à la cérémonie de l'élévation du Président de la République IDRISS DEBY ITNO à la Dignité de Maréchal du Tchad.