TABASKI

TABASKI

La communauté musulmane du Tchad célèbre ce vendredi, 31 juillet 2020, l’Aïd Al-Adha Al Moubarak, ou fête de Tabaski. Le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’État a pris part à la grande prière.

Le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’État a pris part, à la grande prière, dirigée par l’imam de la grande mosquée Roi Fayçal de N’Djaména, 2ème vice-président du Conseil supérieur des affaires islamiques et Moufti du Tchad, Cheikh Ahmat Annour Mahamat Al-Hélou. Dans le respect des gestes barrières, plusieurs centaines de fidèles, ainsi que quelques personnalités, ont également assisté à cette prière de l’Aïd Al-Adha Al Moubarak, ou fête de Tabaski.

Dans son homélie, l’imam a déclaré qu’il aurait bien voulu commencer par la pandémie du coronavirus, mais à son humble avis, les haines communautaristes distillées sur les réseaux sociaux ces derniers jours sont plus que la pandémie du coronavirus.  Chemin faisant, il a exhorté les fidèles à un comportement responsable, à être solidaires,  tolérants, et à prêcher partout la paix et l’unité des fils du Tchad. Le musulman doit avoir un comportement exemplaire car l’islam est par essence paix. Donc, le musulman doit être un homme de paix, un éducateur social et non un attiseur de la haine sur les réseaux sociaux. Il a exhorté ceux qui ternissent l’image de l’islam, au nom de l’islam à changer de comportement. « Nous sommes tous, descendants d’Adam et d’Eve, pourquoi haïssons-nous », s’est-il interrogé. Allah n’a-t-il pas dit, que « les croyants sont des frères », devait-il faire remarquer.
 
Revenant sur le thème de la pandémie du coronavirus, cheikh Ahmat Annour Mahamat Al-Hélou a appelé les fidèles musulmans au respect des gestes barrières. La propriété est un pan de la religion musulmane a-t-il poursuit. Le Moufti du Tchad, Cheikh Ahmat Annour Mahamat Al-Hélou a ensuite salué les efforts déployés par le Maréchal du Tchad et le Gouvernement dans la lutte contre la COVID-19.

Livrant ses impressions à la fin de la prière, le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’État a souhaité une bonne fête à tous ses compatriotes et la communauté des étrangers vivant au Tchad.

S’agissant de la pandémie du coronavirus, le Maréchal du Tchad a fait remarquer que le virus de la COVID-19 circule entre nous, « la meilleure manière de lui porter l’estocade est de respecter scrupuleusement les gestes barrières et le port de masques ».

Abordant les critiques acerbes entre communautés sur les réseaux sociaux qui mettent en mal le tissu social, le Maréchal du Tchad exhorte ses compatriotes à cultiver l’amour du prochain à travers les réseaux sociaux et non la haine. « La culture du communautarisme est un danger qui guette notre pays. Que musulmans, chrétiens et sans religion sachent que l’avenir de ce pays se jouera dans l’unité nationale, dans la paix et dans la stabilité. Que les tchadiens de l’intérieur ou de l’extérieur abandonnent cette manière de communiquer. Whatsapp n’est pas créée pour distiller la haine », a-t-il conclu.

Respectant les gestes barrières et suivant le rituel traditionnel, juste après la grande prière, 07  membres du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques ont présenté leurs vœux les meilleurs au Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat au palais présidentiel.









Par: DGCOM Le 31/07/2020 15:25