Covid-19: reprise des cours et ouverture des lieux de culte annoncées

Covid-19: reprise des cours et ouverture des lieux de culte annoncées

Le Tchad a opposé et continue d’opposer une farouche résistance contre le coronavirus. La guerre continue, peut-être pour une longue durée mais pour l’heure la situation épidémiologique connait une nette amélioration. C’est ce qui ressort de l’évaluation faite ce 17 juin au cours de cette rencontre dirigée par le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO. Cette nette amélioration a amené le Comité de Gestion de la crise sanitaire à décider de l’effectivité de la reprise des cours pour les classes d’examen et les universités mais aussi de la réouverture des lieux de culte pour le 25 juin sous certaines restrictions notamment le respect des précautions sanitaires édictées par le gouvernement.

La reprise des vols commerciaux est aussi envisagée mais le Chef de l’Etat a instruit le Ministre de l’aviation civile de murir la possibilité en fonction de l’évolution de la pandémie. Le rapatriement des tchadiens bloqués à  l’étranger pour cause de la COVID-19 est aussi sur la table du comité de gestion de la crise sanitaire. Des annonces seront faites à cet effet dans les prochains jours.

S’agissant des établissements scolaires et universitaires, les deux ministres ont présenté à l’assistance les démarches pédagogiques et didactiques pour cette reprise ainsi que les dispositions sanitaires y relatives.

Pour les lieux de culte, il est fait obligation aux fidèles musulmans de se réunir dans les mosquées que pour la prière collective du vendredi. Il en est de même pour les chrétiens, ordonnés à ne célébrer que le seul culte de dimanche ; le tout dans le respect strict des mesures sanitaires puisque le Chef de l’Etat y a beaucoup insisté. Aucune négligence ne sera tolérée, les lieux de culte ne doivent se transformer en lieux de propagation de la maladie pour torpiller les efforts jusque-là consentis.

La question de hadj 2020 est aussi évoquée mais elle doit faire l’objet d’une large concertation avec les autorités saoudiennes pour une meilleure harmonisation.

La lutte contre le coronavirus semble être de longue haleine. Les tchadiens doivent apprendre à vivre avec  et à travailler pour le développement du pays en observant les mesures barrière a fait observer le Chef de l’Etat. Ainsi il est envisagé un allègement en ce qui concerne les restrictions qui touchent le transport interurbain. Mais exceptionnellement, il est autorisé la reprise du transport interurbain du 21 au 25 juin pour permettre aux élèves, étudiants et enseignants de regagner leur lieu de travail. Le sous-comité défense et sécurité est instruit pour une surveillance et un contrôle accrus entre les provinces et aux frontières pour le respect des mesures sanitaires en vigueur

Dans cette lutte contre le coronavirus qui commence par porter ses fruits, le Tchad n’a pas été seul. Il a bénéficié d'appuis des partenaires techniques et financiers. La Coordination nationale de riposte sanitaire a au cours de cette rencontre fait le point des différents dons qu’il a reçus. Le Chef de l’Etat qui se félicite de tous ces appuis, a exigé leur bonne gestion pour faire face efficacement et promptement contre la maladie.

Par: DGCOM Le 17/06/2020 20:54