COVI-19: LANCEMENT DES OPERATIONS DE DISTRIBUTION DES MASQUES

COVI-19: LANCEMENT DES OPERATIONS DE DISTRIBUTION DES MASQUES

Le Palais présidentiel a été le cadre d’une cérémonie de lancement des opérations de distribution des masques de protection aux couches vulnérables. Acquis en grande quantité par l’Etat, ces moyens de protection seront distribués par trois ONG nationales à savoir la Fondation Grand-cœur, la Croix-Rouge du Tchad et l’Agence de Développement économique et social (ADES). La cérémonie a été présidée par le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet.

Chaque tchadien nécessiteux se verra remettre un masque de protection dans les jours qui suivent. Le temps est compté pour les trois ONG associées par l’Etat dans la distribution des masques de protection aux couches vulnérables. Elles ne disposent que de 48h pour mener l’opération au profit de 200 000 personnes pour la ville de N’Djamena. La Fondation Grand-Cœur qui subventionne les masques pour le reste de la population, va s’appuyer en grande partie sur ses volontaires, renseigne la Secrétaire générale Mme Habiba Sahoulba. 

La Croix-Rouge du Tchad va mettre à profit sa grande connaissance du terrain, dira son Vice-président, M. Khala Ahmat Senoussi. La stratégie du porte-à-porte est, à ses yeux, nécessaire.  

Atteindre les destinataires dans un délai aussi court est un travail délicat. Cela exige beaucoup de tact et de responsabilité à en croire M. Abdelhakim Tahir, Directeur général de l’ONG ADES. 

Par cette opération, le Gouvernement travaille à assurer la disponibilité de ces moyens pour tous et partout au Tchad précise le Ministre d’Etat Kalzeubé Payimi Deubet. Anti-émission, lavables et réutilisables, ces masques de protection aux côtés du respect des mesures barrières, ajoute-t-il, sont les seuls moyens de freiner la propagation du virus qui gagne du terrain.  Pour le président de la Cellule de veille et de sécurité sanitaire, il faut à tout prix arrêter l’incivisme pour éviter le pire. La maladie est là et elle n’attaque pas que les autres. Seul le respect scrupuleux des mesures édictées par le Gouvernement et le port des masques nous éviteront le confinement et de compter les morts, a-t-il prévenu.

Par: DGCOM Le 01/05/2020 08:10