G5 SAHEL-UNION EUROPEENNE

G5 SAHEL-UNION EUROPEENNE

Une visioconférence Union-Européenne-G5 Sahel a eu lieu cet après-midi. Elle a été co-présidée depuis Bruxelles et Nouakchott respectivement par le Président du Conseil européen, Charles Michel et le Président en exercice du G5 Sahel, Mohamed Cheikh El Ghazouani. C’est avec la participation des Nations Unies et de la Commission de l'Union Africaine.

La visioconférence co-présidée par le Président du Conseil européen, Charles Michel et le Président en exercice du G5 Sahel, Mohamed Cheikh El Ghazouani a duré deux heures. Elle est marquée par plusieurs interventions. Outre, les 05 Présidents du G5 Sahel, la Vice-secrétaire Générale des Nations Unies, Mme Amina Mohamed, le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, la Présidente de la Commission de l’union Européenne Ursula Von Der Leyen, le Président du Conseil européen, Charles Michel et Josep Borrell, Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ont également pris la parole.
 
Initialement prévu pour le 26 mars dernier, le sommet conjoint Union-européenne-G5 Sahel n’a pu se tenir en raison de la pandémie du COVID-19. De Bruxelles, Addis-Abeba, New-York, N’Djaména, Niamey, Ouagadougou, Bamako, Nouakchott entre autres, chaque dirigeant a exprimé de manière expressive sa préoccupation de l’heure.
 
Aux noms de ses pairs du G5 Sahel, le Président en exercice du G5 Sahel, Mohamed Cheikh El Ghazouani a appelé la communauté internationale à apporter son soutien aux pays dudit espace en proie au COVID-19 et à la montée du terrorisme. La combinaison de ces deux fléaux selon lui, expose la population sahélienne à une vulnérabilité accrue. Aussi, a-t-il demandé purement et simplement l’annulation des dettes extérieures des pays du G5 Sahel.

Les Présidents : Roch Marc Christian Kaboré, du Faso, Ibrahim Boubacar Keïta, du Mali, Issoufou Mahamadou du Niger et bien entendu  Idriss Deby Itno du Tchad ont abondé dans le même sens que leur homologue, président en exercice du G5 Sahel, Mohamed Cheikh El Ghazouani, de la République Islamique de Mauritanie. Ils devaient ensuite demander un soutien accru de l’Union Européenne pour faire face au COVID-19, son contrecoup qu’est la récession économique ainsi que le péril terroriste.

Au vu de la gravité de la situation dans les pays du G5 Sahel ainsi que leur vulnérabilité face à la propagation du COVID-19, l’Union Européenne a souligné l’urgence d’une solidarité effective de la communauté internationale pour apporter une réponse efficace et durable à la pandémie du COVID-19 dans le Sahel en particulier, notamment pour limiter l'impact sanitaire et économique de cette crise.

L’Union Européenne s’est également engagée à informer les membres du Conseil européen, ainsi que les partenaires internationaux, en vue de d'examiner les demandes des pays du G5 Sahel pour l’annulation pure et simple de la dette en réponse aux conséquences de cette pandémie sens précédent.

La Vice-secrétaire Générale des Nations Unies, Mme Amina Mohamed et le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, ont pour leur part, salué la tenue de cette conférence et plaidé pour une mesure concrète de soutien et de sauvetage des économies fragilisées des pays du G5 Sahel.

Bref, la lutte contre le terrorisme, le soutien aux capacités de défense et de sécurité intérieure, la restauration de la présence de l'Etat dans les zones fragiles et le développement sur le long-terme, ainsi que la réponse humanitaire constituent les principaux axes d'engagement de l'Union européenne au Sahel.

Dans une déclaration faite au cours de cette visioconférence, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a salué l'engagement commun de l’Union européenne et des pays du G5 Sahel autour de la Coalition pour le Sahel, le Partenariat pour la Sécurité et la Stabilité au Sahel et le Cadre d’Actions Prioritaires Intégré du G5 Sahel. IDRISS DEBY ITNO a aussi joint sa voix à celles de ses homologues pour appeler à une annulation pure et simple de la dette extérieure de l’Afrique en générale et du G-5 Sahel en particulier.

Par: DGCOM Le 28/04/2020 20:48