GUERRE CONTRE BOKO-HARAM:L’ARMEE TCHADIENNE REPREND UNE BASE AU NIGER

GUERRE CONTRE BOKO-HARAM:L’ARMEE TCHADIENNE REPREND UNE BASE AU NIGER

L’Armée nationale Tchadienne a délogé ce matin, une horde de la secte Boko-Haram de leur base située à 16 Km à l’intérieur du territoire nigérien.

A chaque guerre sa stratégie et à chaque attaque son mode opératoire. Pour attaquer et déloger la nébuleuse Boko-Haram de sa base nigérienne de Kindi-Midom, le Chef suprême des armées, IDRISS DEBY ITNO, a choisi de répondre par une mode opératoire qu'affectionnait la bande à Shekau en la surprenant vers 4h du matin. Cette fois-ci, les intrépides forces armées tchadiennes ont mobilisé des hommes par air et par voie fluviale pour porter l'estocade aux éléments de la secte terroriste.

C’est l’armée de l’air tchadienne qui a attaqué la première, la position de l’ennemi en brisant plusieurs hors-bords. La stratégie a été payante puisqu’elle a réduit de facto la chance aux ouailles de Shekau de s’enfuir à l’aide de leurs pirogues motorisées.

Ensuite les braves et héroïques soldats de l’armée nationale tchadienne prennent les relais et font parler la poudre. Le combat a duré quelques heures et s’est étendu sur 2 km à la ronde. Tous les éléments de la secte boko-Haram se trouvant dans le secteur sont tués. Personne n’a pu s’échapper. Les cadavres sont visibles et éparpillés tout au long des théâtres des opérations ainsi que de nombreuses armes récupérées.

C’est pour galvaniser les éléments des forces de défense et de sécurité ayant opéré avec brio les opérations sur le terrain qu’une délégation des hauts gradés de l’armée nationale ayant à sa tête le chef d’Etat-major général des armées, le général Abakar Abdelkérim Daoud et le Directeur général des Services de sécurité des institutions de l’Etat (DGSSIE), le général Mahamat IDRISS DEBY est descendue sur le terrain. La délégation a inspecté le champ de bataille pour constater de visu la défaite fatale infligée à la secte boko-Haram. Interrogée à l’issue de la visite d’inspection, le chef d’Etat-major général des armées, le général Abakar Abdelkérim a declaré que cette correction de haute facture reçue par la nébuleuse Boko-Haram à Kindi-Midom au Niger est la réplique à leur acte ignoble posé à Boma en territoire tchadien.
  
L’opération baptisée « colère de Boma »se poursuivra et s’intensifiera jusqu'à le nettoyage complet de la secte terroriste, conclut-il.


Par: DGCOM Le 06/04/2020 23:23