Sommet extraordinaire de la CEEAC

Ouverture ce matin à N’Djaména du Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membre de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC); consacré aux crises qui prévalent au Nord-est de la République Centrafricaine et en RDC Huit (8); pays sont représentés à ce Sommet extraordinaire de N’Djaména. Il s’agit du Cameroun, du Congo, du Burundi, du Gabon, de la Guinée Equatoriale, de Sao-Tomé et Principe, de la RCA et bien entendu du Tchad. Quatre (4); pays à savoir : le Tchad, la RCA, le Gabon et le Congo sont représentés par leurs Chefs d’Etat respectifs. Le Burundi et Sao-Tomé ont envoyé leurs vice-présidents, la Guinée Equatoriale et le Cameroun sont représentés notamment par les ministres des Affaires étrangères et celui de la Défense nationale. La poussée des rebelles de la coalition « Séléka » en RCA et les multiples incursions du M23 en RDC n’ont pas laissé insensible les pays membres de ladite organisation sous-régionale et au premier chef le président en exercice de la CEEAC, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO. Les travaux se déroulent en ce moment à huis-clos sous la présidence du président en exercice de la CEEAC. Un communiqué final sanctionnera le Sommet extraordinaire de N’Djaména.

Par: DGCOM Le 21/12/2012 00:00