TCHAD-ANGOLA : LES PRESIDENTS DEBY ET LOURENCO SE CONCERTENT

TCHAD-ANGOLA : LES PRESIDENTS DEBY ET LOURENCO SE CONCERTENT

Présents à Addis-Ababa pour le 33ème sommet de l’Union africaine, les Présidents du Tchad et de l’Angola ont eu un tête-à-tête. Au cours de cette entrevue, IDRISS DEBY ITNO et JOAO MANUEL GONCALVES LOURENCO ont débattu des sujets intéressant la coopération entre les deux pays et des questions brûlantes du continent.

Entre le Tchad et l’Angola, il existe un pont bâtit par une histoire d’amitié séculaire. Les relations entre les deux pays n’ont cessé de se raffermir grâce à la volonté et à l’engagement des deux dirigeants, IDRISS DEBY ITNO et JOAO MANUEL GONCALVES LOURENCO. Des bases déjà solides soutiennent cette coopération bilatérale touchant plusieurs domaines. A la lumière des conclusions de la dernière visite du Président à Luanda, un point a été fait sur les mémorandums d’entente et différents accords signés par les deux pays. De l’avis du Président de la République IDRISS DEBY ITNO, interrogé à l’issue de l’audience par la presse angolaise, le Tchad et l’Angola partagent la même vision de l’Afrique et œuvrent pour une relation dynamique et exemplaire. Qu’il s’agisse des échanges commerciaux, du domaine du pétrole, de l’élevage ou de l’ouverture des représentations diplomatiques dans les deux capitales, « les choses avancent bien », confie-t-il.

Les deux Chefs d’Etat qui se vouent une estime réciproque, ont se sont longuement attardés sur des défis à l’échelle continentale. Un point d’honneur a été mis sur la menace terroriste qui « risque d’embraser tout le continent si l’on n’y prend garde », soutient le Chef de l’Etat. Car devrait-il ajouter, « la menace est loin de concerner les seuls pays en première ligne». Le risque de voir le phénomène débordé est réel notent les deux dirigeants. Dès lors, il est urgent que les pays africains adoptent une position à la hauteur de la menace.  « Si sommet il y a, il doit se tenir dans les 15 jours qui suivent, sinon Ça n’aura plus de sens ! », lance le Président de la République IDRISS DEBY ITNO qui est sur la même longueur d’onde que son homologue Lourenco, ce qui justifie amplement leur combat pour éviter que le contient ne soit l’épicentre du terrorisme.



Par: DGCOM Le 10/04/2020 16:03