Sommet du 29ème Forum MAEP

Sommet du  29ème Forum MAEP

Aussitôt après son arrivée à Addis-Ababa, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a présidé le Sommet du 29ème Forum des africains d’évaluation par les pairs. La plus haute instance décisionnelle du MAEP (Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs) a permis de statuer sur les travaux des experts et d’évaluer le chemin parcouru. Le Chef de l’Etat dont le mandant est arrivé à terme, a passé le témoin à son homologue sud-africain, M. Cyrille RAMAPHOSA.

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP), s’accordent un temps pour mesurer le chemin parcouru et évaluer les résultats obtenus par leurs pays respectifs grâce à ce mécanisme endogène conçu par les africains et pour les africains.

Le bilan des deux dernières années dressé par le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO, Président en exercice du Forum des Chefs d’Etat et de gouvernement, relève d’innombrables réalisations parmi lesquelles l’intégration formelle du MAEP à l’Union Africaine réalisée avec succès en 2018, la restructuration du Secrétariat Continental, la révision et l’harmonisation avec les textes de l’Union Africaine des Statuts, du Règlement Intérieur et du Statut du Personnel du MAEP. Le progrès économique des États et le bien-être des populations, dira le Chef de l’Etat, passent par une revitalisation continue du MAEP et son renforcement permanent comme outil d’alerte précoce et de prévention de conflits sur le Continent, conformément à la nouvelle tâche que lui confère l’Union Africaine. Raison pour laquelle, le Président IDRISS DEBY ITNO, lance un appel pressant aux pays membres du MAEP qui n’ont pas encore réalisé leur évaluation de le faire, et aux pays non encore membres d’y adhérer. Une exhortation qui a eu un écho favorable auprès des dirigeants africains, à en juger par l’adhésion du Zimbabwe et des Seychelles, ce qui porte à 40 le nombre des pays membres. Le Chef de l’Etat zimbabwéen et le Vice-premier Ministre seychellois tout comme le Président en exercice de l’Union africaine, le Chef de l’Etat égyptien, M. Abdelfattah Al-Sissi, ont pris la parole pour souligner le caractère historique de cette décision, estimant qu’il est temps de saisir les opportunités qu’offrent le MAEP pour progresser dans un élan commun. Le Président IDRISS DEBY ITNO qui s’est félicité du nombre atteint, a passé le témoin à son homologue Cyrille RAMAPHOSA, le Président sud-africain à qui il a souhaité plein succès dans sa mission.


Le Président IDRISS DEBY ITNO  se dit convaincu que sous le leadership de son successeur, l’élan des reformes entreprises sera renforcé, et une nouvelle dynamique sera insufflée aux activités du MAEP.  Les délibérations qui sortiront de la séance huit-clos, viendront renforcer les outils existants pouvant aider le mécanisme à mieux remplir sa mission.

Par: DGCOM Le 08/02/2020 19:22