G5 SAHEL : L’APRES SOMMET DE PAU

G5 SAHEL : L’APRES SOMMET DE PAU

Présents au Tchad dans le cadre d’une tournée dans le Sahel, la ministre française des Armées, Mme Florence Parly et son collègue Suédois de la Défense, M. Peter Hultqvist ont été reçus ce matin, au palais présidentiel par le ministre Secrétaire général adjoint de la Présidence de la République et le Directeur du Cabinet civil du Chef de l’Etat. L’audience s’est déroulée en présence des ministres des Affaires étrangères et de la Défense nationale. Il a été question de la lutte antiterroriste au sortir du sommet de Pau.

Cette réunion de travail qui intervient une semaine après le sommet de Pau a permis à la partie tchadienne d’une part et franco-suédoise d’autre part, de tirer les conclusions du sommet dans l’optique de passer à la mise en œuvre des décisions prises par les Chefs d’Etat. Ce qui va être entamé marquera un véritable tournant dans la lutte antiterroriste, fait remarquer la Ministre française de la Défense. Désormais, soutient Mme Florence Parly, vont se conjuguer différents outils aussi bien politique qu’économique permettant le retour non seulement de stabilité, mais également de l’administration dans les régions désertées à cause de l’insécurité.

Un bataillon tchadien bientôt déployé dans le fuseau Est

L’engagement très fort et renouvelé du Président de la République IDRISS DEBY ITNO a été souligné au cours de la rencontre. C’est à la lumière de sa décision prévoyant le déploiement des troupes tchadiennes qu’une partie des échanges a porté. « La rencontre a permis de discuter sur les détails techniques, juridiques ainsi que des préalables au déploiement des troupes tchadiens dans la zone des trois frontières » a laissé entendre le ministre tchadien en charge de la Défense nationale, M. Mahamat Abbali Salah. Le changement du dispositif  vient au moment où la communauté internationale commence par bouger, à en juger par la présence du ministre suédois aux côtés de la ministre française. Ils vont être rejoints à Bamako dans le cadre de cette tournée par leurs collègues portugais et estoniens en charge de la Défense.  « Cela illustre avec évidence l’engagement des pays européens à combattre ce mal », renchérit Mme Parly qui voit en cette mobilisation un tournant décisif dans la guerre contre les mouvements terroristes qui écument le Sahel.
 

Par: DGCOM Le 20/01/2020 10:46