Ouverture du 7ème sommet du Groupe ACP à Malabo

Ouverture ce jeudi à Malabo du 7ème sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement du Groupe des Etats Afrique, Caraïbes et Pacifique en présence du Président de la République IDRISS DEBY ITNO et d’une trentaine de Chefs d’Etat L’avenir du Groupe ACP dans un monde en mutation : Défis et perspectives. Tel est le thème du sommet des pays ACP dont les travaux sont ouverts ce Jeudi dans la salle des conférences de SIPOPO. La situation du Groupe ACP à l’horizon 2015,les priorités des pays ACP dans les domaines de l’environnement, du changement climatique, de la sécurité alimentaire, de l’énergie, du développement rural figurent en bonne place au menu de cette rencontre des dirigeants ACP.L’ouverture du sommet a été marquée par plusieurs allocutions d’éminentes personnalités parmi lesquelles, celles du Président béninois et Président en exercice de l’Union africaine Boni Yayi et du Chef de l’Etat équato-guinéen, Théodoro Obiang Nguéma, hôte du sommet. Pour assurer l’avenir des pays ACP dans le cadre du nouveau partenariat économique avec l’union européenne face aux nombreux défis, dans un monde en mutation, les Présidents Boni Yayi et Théodoro Obiang Nguéma Mbasogo ont appelé au renforcement de l’unité du continent pour résoudre les questions de paix, de sécurité et de développement. « le nouveau partenariat stratégique Afrique Caraïbes Pacifique passe nécessairement par la défense des intérêts communs ACP/Union européenne » a souligné le Président Boni Yayi qui a insisté sur la refondation des accords liant les pays ACP pour une nouvelle approche et mieux promouvoir les économies pour une émergence économique. En vue d’atteindre les objectifs fixés par les accords de Cotonou sur le partenariat économique dont l’échéance arrive à terme en 2020,le Chef de l’Etat équato-guinéen a appelé à une solidarité agissante dans le cadre de ce nouveau concept. Le 7ème sommet de Malabo a été précédé par la 96ème session du conseil des ministres ACP et la réunion conjointe des ministres ACP des Affaires étrangères dont le rapport est soumis aux Chefs d’Etat. Très attendu à ce sommet, la déclaration de Malabo orientée vers un nouveau type de partenariat dynamique, exemplaire et multiforme.

Par: dgcom Le 13/12/2012 00:00