SOMMET AFRIQUE – RUSSIE : LE FORUM ECONOMIQUE

SOMMET AFRIQUE – RUSSIE : LE FORUM ECONOMIQUE

En marge du Sommet Russie-Afrique prévu demain à Sotchi, s’est tenu ce mercredi un forum économique.  C’est le Parc des Sciences et des Arts « Sirius » de la ville balnéaire qui a accueilli l’événement, auquel ont pris part les représentants des milieux d’affaires, des services publics et des organisations de coopération. La séance plénière d’ouverture a vu la présence de plus de 20 Chefs d’Etats dont le Président de la République IDRISS DEBY ITNO.

L’économie est le pilier sur lequel la Russie et les pays africains comptent s’appuyer pour développer leur coopération. Le forum économique vient à cet effet pour baliser le terrain en offrant un espace de discussion sur les conditions nécessaires au développement des relations économique et commerciales.  Preuve de l’importance de la question, plus de 20 Chefs d’Etat, dont le Président de la République IDRISS DEBY ITNO se sont joints  aux représentants des milieux d’affaires, des services publics et des organisations de coopération. Les couleurs ont été annoncées dès l’entame de la rencontre par un panel qui a décortiqué le thème « Russie-Afrique : faire valoir le potentiel de coopération ». Dr Amani Abouzeid, la Commissaire de l’Union africaine aux infrastructures, le Ministre russe des ressources naturelles, une représentante de la commission de la SADEC, le directeur du Centre russe des exportations et une poignée des responsables des grandes entreprises russes, partant chacun de son analyse des enjeux en question, s’accordent à dire que la transformation rapide de l’Afrique exige un réel investissement dans le capital humain et les infrastructures nécessaires à un équilibre des flux commerciaux. Mais pour eux, il faut prioriser la création de la valeur ajoutée, car font-ils observer, le niveau d’exportation de la matière première de l’Afrique reste élevé.

Le savoir-faire, l’expérience et les investissements russes dès lors, sont importants  pour accélérer le développement du continent. Cet avis est partagé par les Président russe VLADIMIR POUTINE qui trouve que le continent est sur la bonne voie. « Les défis auxquels il est confronté mérite l’accompagnement de mon pays qui compte devenir un partenaire crédible et sûr de tous les pays africains » ajoute-t-il, avant de faire part de sa certitude quant à la réussite totale du forum qui selon le Président POUTINE, donnera un coup d’accélérateur pour augmenter le volume de commerce et des investissements. « Il faut sortir avec du concret » appelle le Chef de l’Etat égyptien, président en exercice de l’Union Africaine ABDELFATTAH AL SISI qui fait remarquer que les échanges commerciaux l’an dernier ont dépassé 20 milliards de dollars. Il est possible à ses yeux de renforcer l’économie du contient et le bien-être des peuples en saisissant les possibilités offertes aux deux parties de développer leurs relations économiques, de créer des projets en commun et de coopérer dans le domaine humanitaire et social. Le Chef de l’Etat égyptien et son homologue russe, au nom de tous leurs homologues, ont encouragé les participants à exploiter au mieux cette plateforme qui, au premier jour, prévoit pas moins de quinze conférences se rapportant chacune à un secteur donné en lien avec le thème global. Des contrats sont annoncés à l’issue des discussions qui se poursuivront jusqu’à jeudi.  



Par: DGCOM Le 23/10/2019 18:56