CLOTURE DU SIAT, EDITION 2019

CLOTURE DU SIAT, EDITION 2019

Le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet a représenté cet après-midi le Chef de l’Etat à la cérémonie marquant la clôture du 1er Salon international de l’Artisanat du Tchad. C’était en présence des officiels, diplomates, invités et artisans du Tchad et ceux venus de l’étranger.

‘‘Une réussite totale, un succès éclatant !’’ Tous les officiels qui se sont succédé à la tribune lors de la cérémonie de clôture sont unanimes sur le premier Salon international de l’artisanat du Tchad. Dressant un bilan de la manifestation, le Coordonateur général de l’Office National de Promotion du Tourisme, de l’Artisanat et des Arts (ONPTA), M. Abakar Rozi Teguil laisse entendre que désormais l’artisanat ne doit être considéré comme un secteur en marge. La découverte des produits authentiques du terroir, l’examen des documents stratégiques et les échanges intervenus au cours du forum, d’après lui, posent les jalons nécessaires à l’émergence du secteur au Tchad. La Ministre en charge de l’Artisanat, Mme Madeleine Alingué y voit un pas décisif dans le cadrage du secteur, appelant les principaux acteurs que sont les artisans à se tourner résolument vers le développement et l’émergence de leur pays. Le gouvernement, ajoute-t-elle, va redoubler d’effort pour que l’artisanat soit une force  pour diversifier l’économie, réduire le chômage, créer des emplois et placer le Tchad comme un pays producteur et exportateur des biens artisanaux.


Cet appel à l’endroit des artisans a été également réitéré par le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet qui les exhorte à « plus d’investissement, à continuer à affiner sans cesse leurs œuvres et à développer leur potentiel créateur ». Saluant les résultats tangibles et de grande qualité auxquels sont parvenus les participants, il affirme que le gouvernement poursuivra les actions allant dans le sens de la modernisation du secteur à cause de sa dimension économique, sociale et symbolique. Il a à ce sujet annoncé l’examen rapide des textes proposés dans le sens de la revitalisation du secteur. « Dans un futur proche, toutes les options possibles et imaginables seront étudiés pour aboutir à la création de la Maison de l’artisanat » a indiqué le Ministre d’Etat qui trouve dans cette première édition, une occasion unique qui a permis de tracer les sillons pour un véritable essor du secteur, avant de demander aux organisateurs de pérenniser ce cadre fédérateur de tous les acteurs du secteur. Les participants eux, souhaitent que le Salon soit organisé tous les deux ans. Il s’agit là d’une recommandation présentée au même titre que les motions de remerciement adressées au Président de la République IDRISS DEBY ITNO et à la Première Dame HINDA DEBY ITNO pour leurs actions et soutiens multiformes en faveur de l’artisanat et de la jeunesse.

Par: DGCOM Le 16/10/2019 20:39