COMMUNICATION DU MINISTRE D’ETAT ,MINISTRE SGP

COMMUNICATION DU MINISTRE D’ETAT ,MINISTRE SGP

Le Ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet a fait hier une communication face aux principaux responsables en charge de la sécurité.

C’est une communication dans la suite des actions préconisées par le gouvernement pour faire face à la montée des conflits intercommunautaires qui endeuillent des familles tchadiennes.  Le ministre d’Etat, ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet a fait cette communication, juste après le conseil extraordinaire des ministres qui a statué sur la nécessité de décréter un état d’urgence dans les provinces touchées par les récurrents et meurtriers conflits intercommunautaires. Face à lui, ce lundi, 19 août, les principaux responsables en charge de la sécurité mais aussi le ministre de la Justice chargé des droits humains, M. Djimet Arabi, le ministre délégué à la Présidence de la République chargé de la défense nationale et de la sécurité publique, M. Mahamat Abali Salah, celui de l’Administration du territoire, des collectivités territoriales décentralisées, M. Mahamat Ismaïl Chaïbo, de la Communication M. Oumar Yaya Hissein, de l’Energie et du pétrole, M. Mahamat Hamit Koua ainsi que du Directeur de cabinet civil adjoint, Abdelkerim Idriss Deby et le Chef d’état-major particulier du Chef de l’Etat, le Général Bichara Issa Djadallah.

Le ministre d’Etat, Kalzeubé Payimi Deubet a mis l’accent sur deux phénomènes graves qui minent et qui menacent la paix dans le pays : la circulation anarchique d’armes de guerre et la traite des personnes.  Préoccupé par cette situation, il a interpellé tous les tchadiens pour une mobilisation générale contre ces phénomènes. « Le Chef de l’Etat vient de séjourner dans les provinces du Ouaddaï et du Sila où il a fait un constat amer. Quand on arrive à une situation d’état d’urgence ce que la situation est suffisamment grave et elle doit interpeller tous les tchadiens »,a expliqué le ministre d’Etat, qui demande aux forces de défense et de sécurité de récupérer systématiquement les armes de guerre qui circulent anarchiquement et mettre aux arrêts ceux qui en détenaient. Pour lui, les textes de la République doivent être appliqués dans toute leur rigueur, conclut-il sa communication.

Au cours d’un Conseil extraordinaire des ministres tenu le même jour, un peu tôt, un projet de décret instituant l’état d’urgence dans les provinces du Ouaddaï, du Sila et du Tibesti, a été instauré. Selon le compte-rendu du ministre de la Communication, Oumar Yaya Hissein, la situation sécuritaire qui sévit depuis quelques semaines dans les provinces précitées et les risques d’escalades que celle-ci pourrait engendrer ainsi que les arguments objectifs développés  par le Chef de l’Etat justifient la mesure instituant l’état d’urgence à compter du Mardi 20 Août 2019 à zéro heure et ce jusqu’au 10 Septembre 2019.



Par: DGCOM Le 20/08/2019 09:47



-->

Flash Infos

  • Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO accompagné de la Première Dame HINDA DEBY ITNO est à New York (USA). Le Chef de l’Etat prendra part aux différentes assises de la 74ème Assemblée Générale des Nations Unies.
  • la Première Dame HINDA DEBY ITNO, en sa qualité d’Ambassadeur spécial de l’ONUSIDA et Présidente de la Fondation Grand Cœur participera en marge de la 74ème Assemblée Générale des nations unies à plusieurs rencontres axées notamment sur la santé maternelle, l’éducation et la scolarisation des filles.