Culture : Le FICSA ouvre ses portes à Amdjarass

Culture :  Le FICSA ouvre ses portes à Amdjarass

La 5ème édition du Festival International des Cultures Sahariennes (FICSA) est officiellement lancée ce samedi 30 mars 2019 à Amdjarass. La cérémonie, riche en couleur, s’est déroulée en présence d’un parterre d’officiels dont des délégations venant de 7 pays. Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO s’est fait représenter par le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire général de la Présidence de la République.

Le pari est gagné, s’est exclamé le Président du Comité d’organisation du FICSA, M. Abakar Rozi Téguil. Ce sentiment est largement partagé parmi les centaines, sinon les milliers de festivaliers réunis à Amdjarass. Leur rendez-vous s’est bâtit une notoriété et atteint une dimension internationale, comme en témoin les couleurs nationales des pays participants qui flottent majestueusement en face de la tribune officielle. Le Maroc, le Niger, la Mauritanie, la Tunisie, l’Algérie et le Mali ont dépêché des groupes de danse traditionnelle. A ces pays s’ajoute la France, représentée notamment par des Maires de commune. Eux, tout comme le Ministre en charge de l’agriculture du Niger M. Albadé Abouba ainsi les nombreux officiels ont pu admirer les prestations des groupes folkloriques des différentes régions du Tchad et ceux des pays participants. Leur passage applaudi  fortement par l’assistance a été précédé par des allocutions, dont celles du Maire de la Ville d’Amdjarass M. Aboud Hachim, du Gouverneur de la Province de l’Ennedi-Est M. Teguen Ebidey et du Président de l’Association La Saharienne, coorganisatrice du festival. Tous ont fait part de leur satisfaction et de leur fierté de voir le festival grandir et se tenir dans des conditions optimales. Pour eux, la culture est le socle du développement économique et social tant recherché par tous les pays sahéliens. Le patrimoine culturel du sahel est selon eux à préserver, c’est pourquoi, ils invitent les jeunes à s’intéresser à la chose culturelle, d’où la thématique au centre de cette édition. Une édition qui donne au gouvernement l’opportunité d’approfondir, de consolider et de perfectionner l’événement, s’est félicité la Ministre en charge de la Culture, Mme Madeleine Alingué qui a souligné le caractère exceptionnel du paysage et des potentialités énormes qu’il regorge. Les danses, l’histoire, les objets d’art, le savoir-faire, c’est que les festivaliers auront à découvrir ou redécouvrir tout au long du FICSA. Une programmation qui réjouit notamment les délégations étrangères. Le chef de mission de la délégation marocaine qui s’est exprimé à cette occasion, trouve que par la culture, les peuples du Sahara peuvent développer leur espace et renforcer leur union. 3 000 participants sont attendus, laisse croire le Président du Comité d’organisation qui invite les festivaliers à faire de ces moments des moments d’échange et de brassage culturels. La Première Dame HINDA DEBY ITNO, le Représentant du Chef de l’Etat ainsi que les autres officiels ont pu également apprécier les qualités de chevaliers et chameliers dont l’imposant défilé a mis terme à la cérémonie d’ouverture. La 5ème édition du FICSA entre ainsi dans le vif du sujet !


Par: DGCOM Le 30/03/2019 19:25



-->

Flash Infos

  • Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO est à Am-Djarass (Ennedi Est). C’est pour un séjour privé de quelques jours.