MOT DE CLOTURE DE LA 14ÈME SESSION ORDINAIRE DE LA CEMAC

MOT DE CLOTURE DE LA 14ÈME SESSION ORDINAIRE DE LA CEMAC


-    Chers frères Chefs d'Etat  ;
-    Messieurs les Chefs de Délégations ;
-    Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
-    Messieurs les Présidents des Grandes Institutions de la République ;
-    Mesdames et Messieurs les Ministres ;
-    Monsieur le Président de la Commission de la CEMAC ;
-    Monsieur le Gouverneur de la BEAC ;
-    Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations internationales ;
-    Distingués invités ;
-    Mesdames et Messieurs

Nous voilà arrivés au terme des travaux de notre 14ème session ordinaire.  Je voudrais, à cet instant,  me réjouir du climat de sérénité, de cordialité et de fraternité dans lequel se  sont déroulés nos travaux aussi bien dans les huis clos qu'en séances plénières.

Je me félicite aussi du consensus qui s’est dégagé autour de certaines questions majeures qui conditionnent le futur de notre organisation et l’avenir de nos pays.

J’invite les uns et les autres à prendre toute  la mesure de ces préoccupations fondamentales et vitales. Comme nous le savons tous, en dépit des résultats fort encourageants, fruit de la mise en oeuvre de nos réformes, l’embellie attendue  n’est pas acquise.

C’est pourquoi, la poursuite des reformes et la mise en oeuvre optimale  des actes forts qui ont sanctionné  ce sommet  ainsi que les résolutions antérieures  sont une urgence absolue pour l’ensemble de nos Gouvernements, la commission de la CEMAC et les différents organes de la CEMAC.

C’est dans un élan de solidarité, de complémentarité, d’unité et d’action que nous pouvons tenir le grand pari de la transformation structurelle de nos économies. Comme nous l’avons tous reconnu, nos stratégies visant à endiguer  la conjoncture, doivent, à terme, aller au-delà du présent  et s’intégrer dans un schéma dynamique et durable. 

Le futur, doit être, au demeurant, la raison d’être et l’essence première de la lutte que nous engageons aujourd’hui. C’est tout le sens et toute la portée de cette rencontre qui nous placent devant notre responsabilité historique.

Il revient aux  premiers décideurs politiques que nous sommes de tracer la voie du renouveau et de redonner espoir et confiance à toute la communauté ainsi qu'à nos partenaires qui accompagnent nos efforts de développement.

Nos peuples  qui  vivent ces dernières années les affres de la rude crise économique attendent des réalisations tangibles qui améliorent leur quotidien et impactent positivement  leur vie.

Chers collègues Chefs d’État ;
Mesdames et Messieurs

Pour finir, permettez-moi, de  rendre un hommage appuyé  à toute l’équipe qui s’est investie pour le succès de ces assises.  
Je forme le vœu de plein succès à notre frère, le Président PAUL BIYA, qui prend les rênes de l’organisation sous régionale.

Tout en souhaitant à tous nos frères et sœurs venus de la sous-région un bon retour dans leurs  pays respectifs, je déclare clos les travaux de la 14ème session ordinaire de la CEMAC.

Je vous remercie.





Par: DGCOM Le 24/03/2019 19:55



-->

Flash Infos

  • Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO est à Am-Djarass (Ennedi Est). C’est pour un séjour privé de quelques jours.