VISITE DU PRESIDENT IDRISS DEBY ITNO A BARDAI

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a effectué samedi dernier une visite de travail de quarante-huit heures à Bardaï, chef-lieu de la région du Tibesti L’histoire retiendra que ce jour 15 septembre, un Président en exercice IDRISS DEBY ITNO et un ancien Chef d’Etat Goukouni Weddeye sont arrivés à Bardaï à bord du même avion. Cette belle image de leur descente d’avion, restera mémorable. Le Chef de l’Etat a été accueilli à sa descente d’avion à l’aérodrome de Bardaï, par le gouverneur de la région du Tibesti, Abdelmoutalib Abdérahim Abdel-Fakara, qui avait à ses côtés le ministre de la Fonction publique, Mahamat Abbali Salah. Le Président de la République passe ensuite la troupe en revue avant de serrer les mains de tous ceux qui ont fait le déplacement de l’aérodrome situé à plus de 13 km de la ville. C’est tout le Tibesti dans sa grandeur nature qui est sorti ce samedi 15 septembre pour réserver un accueil mémorable au Président de la République IDRISS DEBY ITNO et à sa délégation.. Le Chef de l’Etat prend ensuite place dans le car de commandement. Du centre ville à la résidence du Chef de l’Etat, c’est une foule nombreuse qui était sortie pour marquer d’une pierre blanche son passage à Bardaï. Très enchanté par cette mobilisation sociale, le Chef de l’Etat est descendu de sa voiture de commandement, pour rendre la politesse à ces concitoyens sortis massivement pour lui réserver un accueil mémorable. Aussitôt après son arrivée, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a rencontré les Chefs traditionnels de la Région.« Je retrouve la ville de Bardaï comme je l’ai laissée en 2009, et pourtant les fonds pour son développement sont alimentés depuis 2010 à raison de 10 milliards par an, dira d’entrée de jeu le Chef de l’Etat aux notables du Tibesti. Sur les 30 milliards logés dans un compte pour le développement de la région depuis trois ans, vous avez utilisé moins de neuf (09); milliards. Comment vous-voulez que votre région se développe pendant que vous avez passé tout votre temps à vous quereller. Evitez les querelles byzantines et attaquez-vous au vrai combat, celui de doter la région des infrastructures de base, a poursuivi le Chef de l’Etat. Vous résidez pour la plupart ailleurs et vous accourez à Bardaï quand vous apprenez que je viens. Le Tibesti pourra-t-il se développer quand la moitié de ses notables résident ailleurs, s’est interrogé le Chef de l’Etat. Informé du refus des fils de la région et notamment les notables à collaborer avec les administrateurs civils nommés par décret, le Chef de l’Etat a tranché net. « Le Tibesti ne peut pas être administré uniquement par ses fils, apprenez à vous brasser et à respecter l’autorité de l’Etat. » Séance tenante, il a instruit le ministre de l’Administration du territoire à nommer des cadres formés et issus d’autres régions dans les différentes entités administratives du Tibesti. Abordant le chapitre sécuritaire, le Chef de l’Etat a demandé aux fils du Tibesti de mettre immédiatement un terme avec le trafic d’armes et de drogue en provenance de la Libye. Celui qui sera pris répondra de ces actes devant la justice, a-t-il tranché. Sur ce point précis, le Chef de l’Etat a instruit le ministre de la Défense à renforcer les effectifs des forces de défense et de sécurité dans le Tibesti. Il a également instruit le ministre de la sécurité publique à ouvrir un commissariat de police à Bardaï. Dans la soirée du 15 septembre, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a accordé une série d’audiences aux notables, cadres, jeunes et chefs militaires de la région du Tibesti. La gestion des 30 milliards pour booster la région divise les fils du Tibesti. Les notables et cadres du Tibesti tergiversent et n’accordent pas leurs violons pour la gestion des 30 milliards destiné à doter la région du Tibesti des infrastructures des bases. Après une quatrième réunion de conciliation et face à la rigidité des deux camps aux positions diamétralement opposées et malgré l’intervention très sage de l’ancien Président Goukouni Weddeye, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a décidé de mettre un terme à cette interminable diatribe. Les mesures suivantes sont prises : le comité chargé de gestion dudit fonds est suspendu, le restant des 21 milliards de F CFA sera reversé au trésor public. Il incombera au ministère du Plan d’identifier les besoins en matière d’infrastructures et projets à exécuter pour booster le développement socio-économique de la région. Avant la fin de mon mandat, j’organiserai les élections régionales et départementales. Les préfets et les gouverneurs seront désormais élus. Si vous ne pouvez pas vous entendre maintenant, soyez rassurés que le train de la forte décentralisation comme le stipule la Constitution vous laissera à la périphérie, a conclut le Chef de l’Etat. Après avoir clos ce débat, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a rencontré les chefs militaires de la région du Tibesti avec à leur tête le général de brigade, Houno Abakar. A ces officiers, le Chef de l’Etat les a ordonnés de mettre un terme au trafic d’arme et de drogue qui prend de l’ampleur dans la région. La troisième et dernière audience de ce 15 septembre est celle que le Chef de l’Etat a accordée aux jeunes du Tibesti. « Soyez tolérants et solidaires. Bannissez la haine et cultiver l’amour du prochain pour que votre région rattrape son retard socio-économique, » leur a déclaré le Chef de l’Etat.

Par: dgcom Le 18/09/2012 00:00