TCHAD-ANGOLA

TCHAD-ANGOLA

Un accord de coopération entre le Tchad et l’Angola est signé cet après-midi, à la Présidence de la République sous le regard du Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet. Il porte notamment sur les investissements angolais au Tchad et l’exportation de la viande sur pied du Tchad vers l’Angola.

Pour la partie tchadienne, l’accord est signé par M. Abdelsalam Hammad Djamouss, Directeur au ministère des Finances et du Budget et la partie angolaise par Mme Olinda Dos Santos Sobrinho, Directrice nationale de la Coopération du ministère de l’Agriculture et des Forêts. Il porte notamment sur les échanges commerciaux sud-sud en offrant des possibilités d’investissement du secteur privé angolais au Tchad et l’exportation de la viande sur pied du Tchad vers l’Angola.

L’accord paraphé est échangé ensuite entre le ministre Tchadien des Finances et du Budget, M. Allali Mahamat Abakar et son collègue angolais de l’Agriculture et des Forets, M. Marcos Alexandre Nhunga. Toutes ces formalités juridiques et administratives se sont déroulées sous le regard du ministre d’Etat, ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet et les conseillers techniques du Chef de l’Etat et des ministres concernés.

La veille, la délégation tchadienne et angolaise conduite par le ministre d’Etat, ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet et comprenant notamment, le Ministre des Finances et du Budget, M. Allali Mahamat Abakar et de la Production et des Equipements Agricoles, Mme Lydie Béassemda et sont allés visiter le complexe industriel de Mandalia. Là, le ministre angolais de l’Agriculture et des Forets, M. Marcos Alexandre Nhunga à pu découvrir en grandeur nature, un échantillon du cheptel tchadien.

Au nom du Président de la République IDRISS DEBY ITNO, le ministre d’Etat, ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet a offert une vache et son veau au Président angolais, Joao Lourenço. Pour découvrir les potentialités agricoles du Tchad, la délégation angolaise est conduite ensuite à Boumou dans la Tandjilé. Un survol en hélicoptère a permis à la délégation de constater de visu l’étendue de la riziculture.

La boucle de cette tournée sera bouclée au Complexe industriel d’exploitation des ruminants à Djermaya. Ce complexe une fois achevé permettra au Tchad de valoriser ses ressources animales, d’être un pays exportateur de viande. Il aura une capacité de 70.000 tonnes de viande l’an, soit  un abattage journalier de 1.500 bovins, 3.000 ovins et caprins ainsi que 500 dromadaires.

Par: DGCOM Le 21/02/2019 18:44