GRAND MEETING DE SOUTIEN AU CHEF DE L'ETAT ET AUX FORCES DE DEFENSE ET DE SECURITE

GRAND MEETING DE SOUTIEN AU CHEF DE L

Le Mouvement patriotique du salut(MPS) et les partis alliés ont organisé ce 15 février 2019 au stade Idriss Mahamat Ouya un grand meeting de soutien au Président de la République IDRISS DEBY ITNO et aux forces de défense et de sécurité. La mobilisation a été gigantesque et populaire.

Face aux menaces terroristes et l’attaque des illuminés venus de Misrata, le sud libyen, le peuple tchadien, débout comme un seul homme a répondu par une mobilisation monstre et colorée ce 15 février 2019. Un meeting gigantesque a été organisé au stade Idriss Mahamat Ouya par le MPS et ses alliés. Un rassemblement qui a vu également un nombre important des acteurs de la société civile, des religieux et d’autres compatriotes, d’autres formations politiques, qui disent non à la guerre, non à la déstabilisation du pays.

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO, accompagné de la Première Dame HINDA DEBY ITNO est arrivé un poeu vers 16H20 minutes au stade Idriss Mahamt Ouya où attendaient déjà une foule bigarrée dont des membres du gouvernement, des députés et autres personnalités de la république.

Le stade était archi-comble. S’il fallait une réplique à ceux-là qui font l’apologie du terrorisme, les tchadiens, dans leur majorité, par ce rassemblement extraordinaire, ont donné la réponse. Elle est claire, nette et chirurgicale : Un non cinglant aux terroristes qui veulent remettre à feu et à sang le pays.

Dans son mot de bienvenue, le président du comité d’organisation, Hassan Sylla Bakary, dit toute sa satisfaction pour cette mobilisation et assure le Chef de l’Etat du soutien indéfectible des Tchadiens à sa politique de la renaissance du Tchad. Un soutien sans faille aussi aux forces de défense et de sécurité, dans leur témérité, dans leur sens du devoir, ont mis hors d’état de nuire les forces du mal.

Ensuite plusieurs motions de soutien et spéciales ont été lues. Certaines adressées au Chef de l’Etat, d’autres aux forces armées tchadiennes et françaises ou à la France pour son appui dans le cadre de la coopération militaire entre nos deux pays.

Le Secrétaire général du MPS, Mahamat Zène Bada, dans une verve qui le caractérise, haranguant la foule comme il connait si bien le faire, a indiqué que c’est le Tchad en miniature qui s’est rassemblé au stade Idriss Mahamat Ouya ce 15 février 2019. « Monsieur le Président de la république, ce Tchad en miniature est venu vous donner son soutien, vous témoigner sa reconnaissance », a-t-il dit.

Mahamat Zène Bade explique que sans l’intelligence, la persévérance et la vigilance du Chef de l’Etat et l’appui de la France, aujourd’hui, le Tchad serait déstabilisé. « Il n’y aura pas d’université, il n’y aura pas des partis politiques, mes chers amis de l’opposition », s’adressa-t-il à la foule mais aussi en écho à ceux qui ont dénoncé l’intervention française. Il invite tous les tchadiens à dire non au terrorisme et à ceux qui veulent faire du Tchad un Etat néant. Le Secrétaire général du MPS a mis en garde tous ceux qui font l’apologie du terrorisme, notamment les chefs des partis politiques, car, les lois régissant ces derniers existent et elles sont explicites, avertit-il.

«Ensuite, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO est invité à s’exprimer. Il restera droit dans sa botte : franc et direct. Le Chef de l’Etat qui a salué la forte mobilisation de la population, surtout les jeunes venus au stade depuis six(06) heures du matin pour certains. « Vous êtes venus en masse pour livrer un message fort. Oui à la paix, non à la guerre, non aux aventures, non au terrorisme », harangua-t-il une foule, conquise et prête à barrer la route aux forces du mal, aux illuminés qui veulent déstabiliser le Tchad. « Ces terroristes ont été financés, équipés, entrainés à Misrata, siège des organisations terroristes en Libye », éclaire le Chef de l’Etat, agitant un drapelet aux couleurs nationales.

Il a fustigé les pseudos opposants qui ont soutenu les terroristes et rejeté l’appui des forces aériennes françaises qui ont porté main forte à l’armée tchadienne. « Ceux-là ne méritent aucun égard et ils répondront de leurs actes devant les lois du pays », a indiqué le Chef de l’Etat qui assure que rien n’entamera sa détermination à défendre le pays, au prix de sa vie, lui qui a consacré toute sa jeunesse à ce pays qu’il chérie tant. « Je ne suis pas le genre de personnes qui fuient au 1er coup, laissant le pays dans le désordre »,a tenu à rassurer, le Chef de l’Etat, avant de dire que la situation sous total contrôle et demande aux Tchadiens de dormir sur leurs oreillers, car, rien n’ébranlera leur quiétude, les forces de défense et de sécurité veillant aux grains.


Par: DGCOM Le 15/02/2019 21:31