Sommet tripartite

Le Tchad, le Soudan et la République centrafricaine ont tenu, lundi, un sommet sur la sécurité transfrontalière. Un sommet à l’issue duquel les présidents IDRISS DEBY ITNO, François Bozizé et Oumar Hassan El Béchir se sont engagés à mettre sur pied une force mixte chargée de sécuriser les frontières de leurs pays. Une vision commune s’impose au Tchad, au Soudan et à la République centrafricaine, vu leurs réalités politiques, géographiques et socio-économiques. C’est dans cette logique que s’inscrit le sommet tenu le 23 mai dernier par les dirigeants des trois pays au palais de l’amitié de Khartoum. Il s’agit pour IDRISS DEBY ITNO, François Bozizé et Oumar Hassan El Béchir de réfléchir sur des actions concertées et complémentaires en vue d’assurer la paix et la sécurité aux frontières communes. En prenant cette initiative, le Tchad, le Soudan et la RCA affichent leur volonté de mettre sur pied un mécanisme visant à enrayer définitivement l’insécurité transfrontalière et garantir à leurs populations un cadre de vie pacifique. Cette initiative est louable. Il suffit maintenant de la traduire dans les faits. Le Tchad, attache du prix à cet ambitieux projet. En témoigne la forte délégation ayant accompagné le Chef de l’Etat à Khartoum. Le Tchad, dans la mesure de ses moyens, entend assurer sa part et collaborer avec le Soudan et la RCA pour l’atteinte de cet objectif. Dans leur communiqué final, le Tchad, le Soudan et la RCA se sont engagés, entre autres à créer une force mixte chargée de sécuriser le triangle frontalier, à échanger régulièrement sur les questions sécuritaires pour contrecarrer le grand banditisme et encourager le retour des réfugiés et personnes déplacées dans leurs terroirs. Au-delà de l’aspect sécuritaire, le sommet tripartite Tchad-Soudan-RCA a planché sur le renforcement des échanges commerciaux et de la bonne cohabitation entre leurs populations. En clair, ce sommet tripartite qui obéit à l’intégration sous-régionale, vient de jeter les bases d’une coopération à visage humain entre le Tchad, le Soudan et la RCA.

Par: DGCOM Le 25/05/2011 00:00