DECLARATION À LA PRESSE DU CHEF DE L’ETAT À L’OCCASION DE LA VISITE OFFICIELLE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES ITALIEN

DECLARATION À LA PRESSE DU CHEF DE L’ETAT À L’OCCASION DE LA VISITE OFFICIELLE DU  PRÉSIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES ITALIEN

Monsieur Giuseppe Conte,   Président du Conseil des Ministres

Je voudrais,  du fonds du cœur,  vous dire combien, nous sommes  heureux de vous accueillir à la faveur de cette visite de travail, la toute première du genre, d’un Président du Conseil des Ministres de la République d’Italie au Tchad.  

Aussi, voudrais-je, vous exprimer mon appréciation et mes remerciements à vous-même et à l’ensemble des membres de votre délégation pour les échanges fructueux et fort à-propos que nous avions eus sur des questions d’intérêt commun.

Monsieur le Président du Conseil des Ministres

Votre présente visite, tout comme celle que j’ai effectuée en juillet 2017 en Italie, traduit notre volonté commune de renforcer les relations bilatérales déjà excellentes.
Je tiens particulièrement à saluer votre engagement personnel  à  donner une nouvelle impulsion à notre coopération, et voudrais, en retour,  vous rassurer de ma  disponibilité totale à faire de même.

Nos deux pays  ont toutes les raisons objectives de réécrire une nouvelle page de leur coopération qui se veut agissante et tournée vers l’avenir compte tenu de multiples défis nouveaux auxquels nos deux pays font face.

Je me félicite de la convergence de vues qui s’est dégagée de nos entretiens en tête-à-tête et de nos discussions élargies à nos collaborateurs.

En ce qui concerne les questions bilatérales, je salue votre engagement à soutenir des projets concrets dans le domaine des énergies renouvelables, de l’agriculture, de l’élevage ainsi que le renforcement des capacités dans les différents domaines.

Par ailleurs, je note également avec satisfaction notre analyse partagée de la situation en Libye.  La crise libyenne doit trouver une solution de toute urgence dans le cadre des efforts des Nations Unies avec l’appui de l’Union Africaine et de l’ensemble des pays voisins.

Comme nous l’avions souligné lors de nos échanges fraternels,  le terrorisme  dans la bande sahélienne constitue une menace aussi bien pour le Sahel que pour le reste du monde. C’est pourquoi, la communauté internationale dans son ensemble doit se mobiliser pour appuyer fortement les efforts communs déployés tant dans le cadre de la Force Multinationale mixte de la CBLT que dans celui de la force conjointe du G5 Sahel.

Je sais, par ailleurs,  que votre pays a pris toute la mesure des actions fortes que nous menons sur les différents théâtres d’opérations en vue d’endiguer la menace terroriste aussi bien  dans le bassin du Lac Tchad  que dans  la bande  Sahélienne. Je salue votre engagement et nous comptons sur le soutien de votre pays.

Monsieur le Président du Conseil des Ministres,
 
Permettez-moi, dans le sillage des questions touchant le terrorisme, de noter que mon pays  fait face à une grave crise humanitaire.

L’afflux massif des réfugiés que nous avons enregistrés  ces derniers mois dans la région du Lac  Tchad exige une forte réponse humanitaire.

Je saisis cette opportunité pour souligner, de manière forte, la nécessité et l’urgence d’une action humanitaire rapide et coordonnée pour éviter une tragédie humanitaire  dans le bassin du Lac Tchad.

Monsieur le Président du Conseil des Ministres,

Je voudrais, avant de clore mon propos,  vous présenter mes vœux les meilleurs à l’occasion de l’année nouvelle. Que cette année soit pour vous-même et pour le peuple italien une année de santé et de plein épanouissement.

Sur ce, je vous invite, Monsieur le Président  du Conseil des Ministres, à livrer votre mot à la presse.

Je vous remercie de votre aimable attention.

 



Par: DGCOM Le 17/01/2019 17:09