REUNION MENSUELLE SUR LA SANTE

REUNION MENSUELLE SUR LA SANTE

Après le Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU au Mali, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a présidé au palais présidentiel, la réunion mensuelle sur la santé. Cette rencontre a permis de faire la situation sanitaire du pays à quelques jours du nouvel an.

Ce jeudi 20 décembre 2018, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a présidé, la dernière réunion mensuelle de l’année 2018. C’était en présence des ministres de la Santé publique, de l’Administration, des Finances, de l’Eau, de la Communication, de la Fonction publique et les Directeurs centraux du ministère de la Santé. Les partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur de la santé que sont également de la partie.

Ce panel et le Président de la République ont passé au peigne fin, la situation sanitaire du pays durant les onze mois. Peu avant de lever la séance, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a donné des instructions fermes allant dans le sens d’une Communication accrue en direction de la population pour qu’elle s’approprie de sa propre santé surtout dans le domaine de la lutte et la protection contre le paludisme.

La prochaine réunion mensuelle sur la santé est prévue le 24 janvier 2019, toujours au palais présidentiel. Au sortir de la rencontre, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a serré les mains des participants à la rencontre tout en souhaitant à chacune et chacun d’eux ses meilleurs vœux par anticipation.


Par: DGCOM Le 20/12/2018 16:44



-->

Flash Infos

  • Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO accompagné de la Première Dame HINDA DEBY ITNO est à New York (USA). Le Chef de l’Etat prendra part aux différentes assises de la 74ème Assemblée Générale des Nations Unies.
  • la Première Dame HINDA DEBY ITNO, en sa qualité d’Ambassadeur spécial de l’ONUSIDA et Présidente de la Fondation Grand Cœur participera en marge de la 74ème Assemblée Générale des nations unies à plusieurs rencontres axées notamment sur la santé maternelle, l’éducation et la scolarisation des filles.