Sommet Extraordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement des pays membres de la CBLT

 Sommet Extraordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement des pays membres de la CBLT

A l’initiative du Président MUHAMMADU BUHARI, Président de la République Fédérale du Nigeria, Président en exercice du Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), un Sommet Extraordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement des pays membres de la CBLT s’est ouvert ce samedi, 15 décembre 2018 à Abuja, la capitale fédérale du Nigéria. Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO y a pris part.

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO est arrivé à Abuja, la capitale fédérale du Nigéria, ce samedi vers 9H 30. Il est accompagné du ministre des Affaires étrangères, Cherif Mahamat Zène et du Directeur adjoint du cabinet civil, Djamaladine Ibrahim Mahamat. Attendait sur place, une importante délégation qui comprenait le ministre de la défense, le Chef d’Etat-major général des armées et certains de ses proches collaborateurs en charge de la question sécuritaire.

A l’aéroport Nnamdi Azikwé, la délégation présidentielle tchadienne a fait l’objet d’un accueil chaleureux. Le Chef de l’Etat, IDRISS DEBY ITNO a été accueilli par le ministre d’Etat nigérian chargé de l’Energie et de mines, représentant le Président Mohammadu Buhari.

Après l’intermède protocolaire, la délégation présidentielle tchadienne est conduite directement à l’hôtel Hilton où doit se tenir le sommet extraordinaire de la Commission du bassin du Lac Tchad et du Bénin(CBLT). Briefing entre le Chef de l’Etat et les autres membres de la délégation dans un salon de la suite réservée à cet effet.

Ensuite, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO, le président en exercice de la CBLT, le Nigérian, Mohamadu Buhari,  le Chef d’Etat du Niger, Issoufou Mohamadou et le Premier ministre camerounais, Philémon Yang, rallient la salle de conférence où attendaient déjà les autres membres de délégations venues prendre part aux assises d’Abuja.

Ce sommet extraordinaire se tient presque un mois après celui de N’Djaména où de nombreuses décisions ont été prises, notamment dans le cadre de la lutte contre la secte Boko Haram.  Celui  d’Abuja se focalisera également, comme il fallait s’y attendre, sur cette gangrène. Les Chefs d’État et de Gouvernement de la CBLT passeront au crible la situation sécuritaire dans le bassin du lac Tchad où la nébuleuse Boko Haram continue d’endeuiller malgré la vigilance de la force conjointe des différents pays membres.

Face à cette urgence, le Secrétaire exécutif de la CBLT, l’ambassadeur Mamman Nuhu exhortera les Etats de la CBLT à accélérer les décisions prises lors du sommet de N’Djaména, qui, selon lui, constituent une voie pour mettre fin à ce cercle vicieux.

En lançant les travaux, le Chef de l’Etat nigérian et président en exercice de la CBLT, a salué la tenue de cette rencontre qui démontre la volonté des Etats membres à éradiquer Boko Haram. Mohamadu Buhari appelle à un engagement ferme et à une mobilisation et déploiement des ressources adéquates pour secourir les populations affectées.

Les Chefs d’Etat et de gouvernement se retrouvent ensuite à huis clos pour poursuivre les travaux.












Par: DGCOM Le 15/12/2018 13:47