VISITE DE L’HOPITAL MODERNE EN CONSTRUCTION

Le Président de la République, IDRISS DEBY ITNO a visité samedi en fin d’après-midi, l’hôpital moderne de N’Djaména, en construction au quartier Ndjari Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a engagé la construction de gigantesques projets sociaux dans le pays. Pour la bonne exécution, le contrôle et le suivi de ces projets, le Chef de l’Etat effectue personnellement des descentes inopinées sur les chantiers en vue de constater l’avancée des travaux. La visite du Président de la République samedi 18 août 2012 à ’hôpital moderne de N’Djaména s’inscrit bien dans cette démarche. Construit sur fonds propres de l’Etat, l’hôpital moderne de N’Djaména a coûté plus de 31 milliards de francs CFA. Il a une capacité de 180 lits extensibles à 240. Accueillis par le ministre de la Santé publique Docteur Mahamout Nahor Ngawara, quelques uns de ses collaborateurs et le responsable de l’entreprise chargée de l’exécution des travaux, le Chef de l’Etat a fait le tour de l’hôpital. Lors de cette visite guidée par Jean Pierre Fernandaize, représentant de la Société française d’équipement hospitalier, chargée de l’exécution des travaux, le Président de la République a inspecté une bonne partie des compartiments qui composent l’hôpital. Il s’agit entre autres de l'ensemble médico-technique, des services des urgences, du bloc opératoire, des salles de soins et de laboratoire, de l'imagerie médicale, de l'ensemble des logistiques abritant les équipements techniques, des centrales de fabrique d'oxygène et de traitement des eaux et des blocs administratif et technique. A chaque étape, le Chef de l’Etat a posé des questions d’éclaircissement. Selon les explications des techniciens, les travaux sont au stade de finition. Autrement dit, il ne reste que des retouches. L’hôpital moderne de N’Djaména dont la pose de la première pierre de construction a eu lieu le 16 mai 2009, devrait être livré deux ans plus tard. Mais depuis, les choses trainent. Le Chef de l’Etat qui est à sa troisième visite a déploré cette lenteur, même si quelques avancées significatives sont constatées. Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a surtout insisté sur le respect du nouveau délai de réception dudit hôpital. L’hôpital moderne de Ndjaména qui doit être opérationnel en juin 2013, viendra non seulement en appui aux infrastructures sanitaires existantes, mais offrira également à la population des prestations médicales de qualité pour le bien être de tous les patients.

Par: dgcom Le 19/08/2012 00:00