Obsèques

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a assisté ce matin à la Place de l’Indépendance aux funérailles officielles de feu Kamougué Wadal Abdelkader, Ministre Conseiller à la Présidence de la République. 20 Mai 1939-09 Mai 2011, feu Général de corps d’armée Kamougué Wadal Abdelkader a tiré sa révérence à l’âge de 72 ans. L’illustre disparu a gravi tous les échelons de la hiérarchie militaire. Fils de feu adjudant-chef Kamougué, ancien tirailleur de l’armée française, le défunt a tout naturellement suivi les traces de son père. Lauréat entre autres de la célèbre Ecole militaire Leclerc de Brazzaville (enfants de troupe pour l’Afrique centrale); et Saint Cyr Coquidam en France, Kamougué commence sa carrière en 1959 en tant qu’instructeur militaire à Pointe-Noire (Congo Brazzaville); et Abéché (Tchad);. Gendarme, il a servi tour à tour à Abéché, Mongo, N’Djaména, et Moundou. Kamougué s’était illustré par son courage sur tous les théâtres des opérations. Il a accompli avec dévouement toutes les missions qui lui avaient été confiées. Dans sa carrière politique feu Kamougué a occupé successivement les postes ci-après : ministre des affaires étrangères, de l’Agriculture, de la Justice, du Commerce, de la Fonction publique et de la Défense nationale. Président de l’Union pour le renouveau et la démocratie (URD); créée en 1992, feu Kamougué a été élu deux fois député, en 1997 et 2002. Il fut également président de l’Assemblée nationale sous le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO. Ministre-Conseiller à la Présidence de la République est le dernier poste qu’il occupa jusqu’à sa mort. Très affecté par la disparition de ce valeureux fils du Tchad, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO, a personnellement assisté à ses obsèques nationales ce vendredi 13 mai 2011 à la place de l’Indépendance de N’Djaména. Le Chef Suprême des Armées rendait ainsi un hommage mérité à ce soldat dévoué et ce grand serviteur de l’Etat. IDRISS DEBY ITNO l’a élevé au rang de grand officier de l’Ordre National du Tchad à titre posthume pour service rendu à la nation. L’illustre disparu sera inhumé le 15 mai prochain à Moïssala, terre de ses aïeux. Le défunt laisse après lui, plusieurs orphelins. Mon Général, repose-toi en paix !

Par: Betel Miarom Le 13/05/2011 00:00