REUNION DE CONCERTATION SUR LE SUIVI DES DIFFERENTS PROJETS

L’exécution de grands projets financés par les partenaires extérieurs était ce matin au centre d’une réunion qui s’est tenue au palais présidentiel et qui a regroupé 12 membres du gouvernement autour du Président de la République et du Premier ministre. Le Chef de l’Etat veut désormais instaurer plus de visibilité dans la gestion desdits projets. De grandes décisions ont été prises Le Premier ministre Emmanuel Nadingar et douze membres de son équipe gouvernementale étaient ce mardi 10 juillet face au Président de la République IDRISS DEBY ITNO. Les responsables de tous les départements prioritaires et le Chef de l’Etat ont procédé à une évaluation sans complaisance des projets que gèrent ces ministères depuis quelques années. Le Chef de l’Etat a posé des questions et demandé des précisions sur l’exécution de tel ou tel projet. Le Président IDRISS DEBY ITNO exige de chaque ministre plus de visibilité dans la gestion et la mise en Œuvre de ces projets. Ceux-ci, a-t-il rappelé, doivent profiter en premier lieu aux populations tchadiennes. Il est donc question de mesurer leur impact réel sur le terrain. Entre 2008 et 2011, 2.000 milliards de F CFA ont été injectés dans différents projets au Tchad. Cependant, moins de 50 % de ces fonds ont eu les résultats escomptés. Face à cette situation, le Président de la République a donné des instructions fermes aux membres du gouvernement. Selon le Premier ministre Emmanuel Nadingar, désormais, l’Etat doit s’engager en contrepartie, dans tous les projets financés par les bailleurs de fonds extérieurs, il réduira de manière drastique le nombre de cellules des projets pour les intégrer dans leur ministère d’origine et plus précisément dans leur Direction en charge des projets. Il s’agit aussi de raccourcir les procédures de marchés publics pour aboutir très rapidement à la signature des contrats. Chaque deux mois, et à compter de ce jour, une réunion de restitution se tiendra au palais présidentiel. Cette réunion sera présidée par le Président de la République en personne. En somme, le Chef de l’Etat, dans sa quête permanente de faire du Tchad un pays émergent examine toutes les solutions pour atteindre cet objectif. Aux grands maux, les grands remèdes. . La Renaissance du Tchad passe désormais par le suivi méticuleux de tous les projets qui doivent concourir à faire du Tchad un pays émergent.

Par: dgcom Le 10/07/2012 00:00