Le Président de la République reçoit la Chambre de Commerce

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a reçu ce matin une délégation de la Chambre de Commerce, d’industrie, de l’agriculture, des mines et de l’artisanat. Faire du secteur privé le moteur de la croissance économique et de l’emploi au Tchad, telle est la vision du Président de la République IDRISS DEBY ITNO. En recevant les membres de la Chambre de Commerce, d’industrie, de l’agriculture, des mines et de l’artisanat, en présence du ministre du Commerce et de ses proches collaborateurs, le Chef de l’Etat a voulu s’assurer des démarches entreprises par l’équipe conduite par M. Souradj Koulamallah, président de ladite institution, pour traduire dans les faits sa vision. La Chambre de commerce a été mandatée par le Président de la République de proposer un cadre idoine qui permettra au secteur privé d’émerger. Dans cette optique, M. Souradj Koulamallah a annoncé au Chef de l’Etat la tenue en juin prochain d’une première grande rencontre qui va regrouper tous les opérateurs économiques tchadiens. « Lors de notre dernière audience en février, le Chef de l’Etat nous a donné un certain nombre d’instructions pour l’organisation des assises nationales du secteur privé en septembre. On est venu lui rendre compte des démarches qui ont été entreprises et surtout lui annoncer le lancement de pré-assises en juin qui vont nous permettre de consulter le plus largement possible les opérateurs économiques pour un véritable changement de l’environnement des affaires au Tchad. Et nous remercions infiniment le Chef de l’Etat pour tout l’intérêt qu’il accorde au développement du secteur privé », a déclaré le président de la CCIAMA. La question de l’environnement des affaires au Tchad n’a pas été perdue de vue au cours de cette audience. Pour atteindre les objectifs visés, il faut identifier les obstacles à l’essor du secteur privé ; valoriser les efforts qui ont déjà été faits et continuer à Œuvrer pour l’amélioration de l’environnement des affaires au Tchad afin d’attirer les investisseurs étrangers et les bailleurs de fonds internationaux. Le secteur privé doit jouer un rôle de régulateur afin de tirer l’ensemble de l’économie nationale vers le haut. Tel est l’objectif du Chef de l’Etat qui se bat chaque jour pour faire du Tchad un modèle de développement.

Par: dgcom Le 30/05/2012 00:00