Discours de clôture du forum international des énergies renouvelables

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ; Madame la Première Dame ; Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale ; Messieurs les Anciens Présidents ; Mesdames et Messieurs les Présidents des Grandes Institutions, Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement Mesdames et Messieurs les Chefs des Missions Diplomatiques et Représentants des Organisations internationales, Régionales et Non Gouvernementales, Mesdames et Messieurs les Experts, Chefs d'entreprises ; Distingués invités ; Mesdames, Messieurs Après le Forum que nous venons d'organiser avec succès, sur le Développement du Monde Rural, la rencontre qui s'achève, démontre, s'il en était besoin, que la Renaissance du Tchad est bel et bien lancée. Que l'émergence du Tchad que j'ai proclamée, 'est pas un vain mot, un simple discours électoraliste, mais bien une réalité désormais vécue au quotidien, dans ses dimensions diverses. Le choix des deux premiers forums ne relève nullement du hasard ; il découle des priorités de mon quinquennat et des fondamentaux qu'il faut établir pour bâtir un développement durable de notre pays. En effet, vous conviendrez avec moi, que sans un décollage du monde rural, sans une indépendance alimentaire, on ne pourra parler de développement au Tchad. Et sans la maîtrise des problèmes énergétiques dans un pays où le KWh d'électricité est le plus cher au monde, comment lancer de manière optimale la machine économique, tant au niveau des industries naissantes dans les centres urbains que des larges besoins en irrigation du monde rural? C'est donc à dessein, que j'ai organisé ces deux forums, en prélude à la réflexion d'ensemble sur ma Vision stratégique du développement de notre pays, que je compte partager bientôt avec vous, à travers un forum plus global, qui aura lieu en avril 2012. Quant au présent forum, je voudrais vous dire sans ambages que je suis satisfait des résultats auxquels il est parvenu. J'ai visité avec un intérêt marqué tous les stands, ce qui m'a permis d'apprécier la grande mobilisation faite autour du thème choisi, aussi bien par les professionnels venus de l'étranger, que par des entités tchadiennes que je tiens à féliciter et à encourager. J'avoue que j'ai été un peu flatté et surtout rassuré que les éminentes personnalités ici présentes sont d'avis avec moi, qu'avec les énergies renouvelables, nous pouvons relever non seulement le défi du développement économique, mais aussi le défi écologique. Sur ce point, nous comptons en particulier sur toutes les recherches et actions permises par ces énergies alternatives, pour restaurer l'écosystème qui redonnerait la vitalité au Lac Tchad. Au-delà de l'énergie solaire qui a été largement circonscrite par le forum, j'invite les spécialistes à étendre leurs recherches aux autres sources d'énergie renouvelable comme l'éolienne par exemple. Le soleil et le vent sont en effet des matières premières inépuisables au Tchad. D'autres formes d'énergie du même genre, à usage domestique, devront être encouragées notamment en milieu rural. Mesdames et Messieurs, Distingués invités La solution globale du problème énergétique est un impératif majeur de mon quinquennat et de ma vision pour le développement du Tchad ; l'appropriation des énergies renouvelables en sera le vecteur essentiel. Mon ambition forte est de faire du Tchad un Pays Lumière, à brève échéance. Tout en adhérant aux recommandations pertinentes du Forum, je demande au Premier Ministre, Chef du Gouvernement d'entreprendre sans délai les actions suivantes : L'élaboration d'un Plan Directeur Energétique ; La mise en place d'un nouveau cadre institutionnel et réglementaire visant à améliorer substantiellement la prise en charge des questions énergétiques, et en particulier de l'électricité, consistant notamment à : La restructuration complète de la SNE ; La création d'une Agence autonome chargée de la régulation, du développement, de l'accès et de la promotion des investissements dans le secteur. La mise en place d'un régime fiscal favorable au développement des énergies renouvelables, avec notamment l'aménagement ou la suppression de la TVA, des taxes et frais de douanes sur les matériels concernés. Mesdames et Messieurs, Distingués invités M'adressant au privé tchadien, je vous invite à un véritable partenariat avec le secteur public pour un changement radical de notre environnement, de notre mode d'existence, grâce à une bonne maîtrise des énergies alternatives. Toutes les nouvelles constructions d'édifices publics devront désormais intégrer le solaire comme source d'énergie principale ou secondaire. Des recherches doivent être immédiatement entreprises pour une substitution de la tôle ondulée qui sert de toiture aujourd'hui, par des matériaux mieux adaptés au contexte climatique de notre pays, comme la tuile. Nos universités et nos instituts technologiques doivent être mis à contribution aussi bien dans la formation des artisans de ce changement que dans la maîtrise des nouvelles technologies destinées à transformer, je dirai même, à transfigurer notre environnement. Mesdames et Messieurs, Distingués invités Mon intérêt pour le sujet est bien connu. Joignant l'acte à la parole, je vous informe que j'ai déjà fait le choix des projets qui seront mis en Œuvre dans les jours qui suivent. C'est le lieu pour moi, de féliciter tous les participants à ce forum, pour leur engagement et la qualité exceptionnelle de leurs prestations. Sans risque de me tromper, ils ont suscité des vocations chez nous, qu'il faut soutenir. Je vais m'y atteler mais je compte aussi sur votre soutien. J'adresse aux organisateurs, aux médias et aux divers personnels d'appui, mes sincères remerciements pour l'excellence du travail accompli. Mesdames, Messieurs ; En souhaitant à celles et à ceux d'entre vous venus d'autres pays un bon retour dans leurs familles respectives, je déclare clos les travaux du Forum International sur les nergies Renouvelables au Tchad. Je vous remercie.

Par: Le 04/02/2012 00:00