IDRISS DEBY ITNO au centenaire de l’ANC.

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a honoré de sa présence ce 08 janvier 2011 la commémoration du centenaire du Congrès National Africain (ANC);. Dimanche 08 janvier 2012. Bloemfontein a rendez-vous avec l’histoire. L’ANC, le plus vieux mouvement africain de lutte célèbre son centenaire. IDRISS DEBY ITNO, le combattant de la liberté a assisté au centenaire du mouvement de libération de Nelson Mandela et Albert Luthuli. Fort de sa majorité parlementaire, 264 députés sur 400 dans la basse chambre et 62 sénateurs sur 90 dans la haute chambre, le parti de la nation arc en ciel a démontré ce jour à la face du monde sa force de frappe et surtout ses capacités de mobilisation. C’est en véritable héros de la lutte armée de la foule que le Président sud-africain Jacob Zuma a été accueilli par les cent mille militants et militantes. Le discours de Jacob Zuma était à la dimension de l’évènement. Il a duré plus d’une heure. Le Président sud-africain a rendu un vibrant hommage aux pères fondateurs de l’ANC, aux militants et aux combattants d’une nation sans apartheid. Le mérite de la célébration de ce centenaire de notre parti, devait-il, préciser, revient à nos aînés qui ont posés le jalon de la lutte anti-apartheid et qui nous ont permis aujourd’hui de souffler sur la centième bougie de la création de notre parti. Il a, sur un ton particulier, rendu un vibrant hommage aux dirigeants de l’ANC post et pré-apartheid. Une mention particulière sous un vivat indescriptible est faite à l’icône de la lutte, Nelson Rholihlahla Mandela, dit Madiba empêché. En effet, Mandela au grand dam des militants du parti pour lequel, il avait passé 27 ans dans les geôles de la prison de Robert Highland n’était pas à la cérémonie. Evoquant la tristement célèbre prison de Robert Highland, Jacob Zuma a déclaré que celle-ci a été pour l’ANC une véritable école politique. Selon lui, la lutte pour la liberté, la justice, les droits de la personne et contre le racisme est une lutte à l’échelle du monde. L’ANC a été à l’avant-garde de la lutte pour un monde égalitaire. Pas uniquement en Afrique du Sud mais sur le continent africain et dans le monde entier. Tournant la page de ce passé indigne de l’Afrique du Sud, le Président sud-africain a invité la jeunesse, à brandir plus haut le flambeau de la lutte. Tel l’or, l’ANC est inoxydable a-t-il conclu. C’est une nation arc-en-ciel en fête et fière d’elle-même que le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a quitté ce dimanche 08 janvier avec le sentiment d’avoir salué la mémoire de l’Afrique.

Par: DGCOM Le 10/01/2012 00:00