Visite d’amitié et de travail du Président IDRISS DEBY ITNO à Yaoundé

La visite d’amitié et de travail du Président de la République IDRISS DEBY ITNO, le 29 décembre 2011 à Yaoundé traduit la volonté des dirigeants du Tchad et du Cameroun de consolider davantage la coopération exemplaire entre les deux pays. Une brise de coopération exemplaire souffle sur l’axe N’Djaména-Yaoundé. Arrivé jeudi dans la capitale camerounaise, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a été reçu avec tous les honneurs dus à son rang. Tout l’appareil gouvernemental du Cameroun était à l’aéroport Simalen pour réserver un accueil des grands jours au Chef de l’Etat. La colonie tchadienne vivant au Cameroun, toujours aussi prompte n’est pas du reste. Les deux Chefs d’Etat ont eu ensuite un premier entretien au salon d’honneur de l’aéroport international de Yaoundé. Après ces premiers échanges qui ont annoncé l’importance et la qualité de la visite, le cortège présidentiel s’est ébranlé vers la ville, distante de vingt kilomètres de l’aéroport. Le Président camerounais Paul Biya a installé son hôte à l’hôtel Hilton situé sur le boulevard du 20 mai avant de regagner le Palais de l’Unité qui surplombe Yaoundé, la ville à sept collines. Les deux hommes d’Etat se sont retrouvés ensuite au Palais d’Etoudi pour un entretien approfondi sur les relations bilatérales élargies à la CEMAC. Le Tchad et le Cameroun, sont deux pays voisins, qui partagent bien de destins en commun. Les deux Chefs d’Etat, IDRISS DEBY ITNO et Paul Biya ont une vision commune de l’avenir de leurs pays respectifs et de l’Afrique. Les deux leaders charismatiques incarnent la renaissance du continent africain. Lors de cet entretien, les Présidents DEBY et Biya ont une nouvelle fois exploré toutes les pistes devant renforcer et magnifier les relations d’amitié et de coopération entre le Tchad et le Cameroun. Ces liens seront renforcés davantage par la construction du chemin de fer Moundou-N’Gaoundéré. Un méga projet qui tient à cŒur le Président IDRISS DEBY ITNO, dans l’optique du désenclavement intérieur et extérieur pour faire du Tchad, un pays émergent. C’est un véritable vecteur d’intégration sous-régionale et africaine qui est mis sur le rail. Outre cela, le Tchad et le Cameroun grâce à leur proximité géographique, ont développé d’autres liens forts par la construction des routes à l’exemple du tronçon Moundou-Touboro-N’Gaounderé, long de 400km. La construction du pipeline reliant les champs pétroliers de Komé à la cité balnéaire camerounaise de Kribi traduit la volonté des deux peuples à consolider davantage leurs liens séculaires d’amitié et de fraternité. Yaoundé et N’Djaména ne sont pas prêts à s’arrêter en si bon chemin. D’autres grands projets sont à inscrire dans ce brillant palmarès. Il s’agit notamment de l’interconnexion à la fibre optique à partir de Mberé qui rapprochera les deux pays.

Par: DGCOM Le 31/12/2011 00:00